/entertainment
Navigation

L'industrie audiovisuelle québécoise atteint la barre des deux milliards $

Bloc camera tournage cinema télé
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Pour la première fois, la valeur de la production de l'industrie audiovisuelle au Québec a dépassé le cap des deux milliards de dollars en 2018-2019, a rapporté l'Institut de la statistique du Québec, lundi.

L’augmentation par rapport à l’année précédente a été de 7% pour atteindre 2,048 G$ pour cette industrie qui comprend la production télé, cinéma, internet, ainsi que la participation à la production étrangère et la vente de services de production.

Le secteur cinématographique a été particulièrement dynamique avec une hausse de 19% en 2018-2019 par rapport à 2018-2019 pour s’établir à 173 M$.

Celui regroupant la participation à la production étrangère et les services de production connaît une croissance pour une troisième année consécutive pour générer des revenus de 839 M$ en 2018-2019, une croissance de 18% comparativement à l’année antérieure.

La production télévisuelle indépendante a toutefois pris une autre direction avec une chute de 9% par rapport à 2017-2018 pour se chiffrer à 679 M$. L'Institut de la statistique du Québec mentionne cependant que ce niveau est supérieur à la moyenne des cinq dernières années.

«La baisse de 2018-2019 est attribuable à la production télévisuelle indépendante en d'autres langues que le français, dont la valeur redescend après une hausse exceptionnelle en 2017-2018. En ce qui concerne la production en français, on assiste plutôt à une hausse de 4%», a précisé l’Institut par communiqué, lundi matin.

L’organisme a souligné que la crise de la COVID-19 survenue dans la première moitié de 2020 aura certainement des impacts négatifs sur cette industrie, puisque de nombreuses productions ont été annulées ou reportées en raison de la pandémie.