/news/currentevents
Navigation

62 500$ d'amende pour un ophtalmologiste qui surfacturait ses patients

Coup d'oeil sur cet article

Un ophtalmologiste montréalais devra s'acquitter d'une amende de 62 500$ pour avoir réclamé des frais «disproportionnés» à des centaines de clients pendant près d'un an, a tranché le conseil de discipline du Collège des médecins.

Le Dr John Chanchiang Chen, un spécialiste des pathologies de la rétine qui exerce dans une clinique privée de Westmount et qui a déjà été condamné par le conseil de discipline dans le passé, s'est fait épingler par le Collège des médecins parce qu'il réclamait 40$ à ses patients pour leur administrer des gouttes ophtalmiques, en vue de traitements futurs.

Dans une décision rendue en début juin, le conseil de discipline juge que ce montant est «disproportionné». Or, malgré des rappels à l'ordre, le Dr Chanchiang Chen a réclamé ces frais pendant près de huit mois, du 1er avril jusqu'à décembre 2016, à des centaines de patients, comme le démontre 1237 factures produites pour l'administration des gouttes.

Son stratagème s'est arrêté quelques semaines avant l'entrée en vigueur de l'interdiction de facturer des frais accessoires, à la fin janvier 2017.

«Les patients de l’intimé ont subi des conséquences de son inconduite. Ils ont déboursé un montant disproportionné pour le paiement de fournitures médicales nécessaires à leur traitement. Un montant de 40$ n’est pas une somme symbolique pour la vaste majorité de la population», a déploré le conseil dans sa décision.

L'ophtalmologiste n'a pas nié les faits, mais il a tenté de se justifier en affirmant que les sommes perçues étaient réinvesties dans les soins offerts dans sa clinique et que la notion de montant disproportionné était «floue». Cet argument n'a pas convaincu le conseil de discipline, qui a décidé de lui imposer une amende exemplaire de 62 500$.

Pas une première

Il faut dire que le médecin n'en est pas à ses premiers déboires avec son ordre professionnel. En janvier 2014, le Dr Chanchiang Chen avait été radié pendant trois mois et condamné à payer une amende de 10 000$ pour avoir revendu un médicament utilisé pour traiter la dégénérescence maculaire, le Lucentis.

Ce médicament, à l'époque vendu en flacon de 0,23 ml pour 1600$, est administré avec une dose de seulement 0,05 ml à un patient, tandis que le 0,18 ml restant doit être jeté. Or, le médecin avait décidé de récupérer le Lucentis inutilisé pour le revendre à un pharmacien grâce à une compagnie dont il était l'unique actionnaire, empochant ainsi 154 600$.

Comme le médicament était couvert par la Régie de l'assurance maladie du Québec, le conseil de discipline avait statué que le Dr Chanchiang Chen n'était pas en droit de revendre un médicament qui le lui appartenait pas.