/portemonnaie/entrepreneurship
Navigation

Afterbang: un entrepreneur montréalais change sa vision pour sauver sa marque de lunettes

Dans ce balado, Kaven Dyotte explique ce qui a fait le succès de sa marque et raconte comment elle se relève depuis la fin du confinement

Afterbang: un entrepreneur montréalais change sa vision pour sauver sa marque de lunettes
Courtoisie Afterbang

Coup d'oeil sur cet article

Le texte et le balado sur la PME Afterbang sont tout juste après ces quelques mots.

La crise économique provoquée par la pandémie aura au moins eu l’heureuse conséquence de susciter un engouement pour l’achat local. Afin de soutenir ce mouvement, Porte-Monnaie et QUB radio s’associent pour offrir une vitrine aux PME québécoises.

De mai à juillet, deux entreprises seront choisies chaque semaine afin de se faire connaître des consommateurs sur le site du Journal de Montréal et sur les ondes de QUB radio.

Pour ajouter votre entreprise à la liste et obtenir les détails de l’initiative #entrepreneursdici, cliquez ici!

Afterbang est une marque de lunettes et de montures qui tire ses origines du monde du ski. Accordant une attention particulière au design créatif et à la qualité de fabrication, la PME québécoise a su se tailler une place dans un marché dominé par les grandes corporations.  

Son propriétaire actuel, Kaven Dyotte, s’est joint au projet il y a quelques années pour finalement en devenir l’actionnaire principal. 

Dans ce balado de la série Entrepreneurs d’ici, Kaven explique ce qui a fait le succès de la marque à travers le pays et raconte comment elle se relève après le coup dur qu’elle a vécu en début de pandémie.  

L’effet COVID-19    

Les choses allaient rondement pour Kaven et son entreprise Afterbang, qui connaissait une croissance importante depuis deux ans. Après avoir vécu un échec lors d’un ancien projet, Kaven avait appris de ses erreurs et croyait avoir tout mis en place pour affronter n'importe quelle situation.

Une pandémie mondiale ne figurait cependant pas sur sa liste d’imprévus. La crise a frappé fort et l’équipe de sept personnes est passée à deux. 

Pour le passionné de lunettes et de design, l’achat d’une monture complète en ligne n’était pas une avenue qu’il valorisait auparavant. 

C’était important pour Kaven que les consommateurs puissent essayer ses produits et être conseillés avant d’acheter. C’est pour cette raison qu’il misait presque exclusivement sur la vente chez les optométristes et en boutique. 

Mais dans un contexte de confinement, Afterbang devait se redéfinir pour assurer la survie de l'entreprise. 

Se relever après un dur coup    

Après la panique et les remises en question, Kaven a accepté de changer son approche pour garder l’entreprise à flot. Il a décidé de se mettre plus de l’avant sur les réseaux sociaux afin de donner un visage à sa marque. Il a aussi revu son modèle d’affaires en offrant une solution pratique aux consommateurs en ligne, sans trahir sa philosophie sur l'importance de l'expérience client. 

Aujourdh'ui je m'en vais porter ma best paire de shade, accompagner d'une coupe de spritzer question de se rafraîchir le...

Publiée par Afterbang Familia sur Samedi 20 juin 2020

Depuis, le vent commence enfin à tourner pour Afterbang, et Kaven retrouve espoir après un printemps difficile. Il croit cependant que les gouvernements pourraient en faire plus pour soutenir les très petites entreprises comme la sienne.

Écoutez le balado pour connaître les détails de l’histoire et entendre ce que l’entrepreneur croit qu’on devrait faire pour soutenir des PME comme Afterbang.

Pour en savoir plus sur la marque québécoise et ses produits, rendez-vous sur son site web ou suivez ses comptes Instagram et Facebook.

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux