/news/currentevents
Navigation

Un détenu a été tué à la prison de Rivière-des-Prairies

Établissement de détention Rivières des prairies
Photo d’archives

Coup d'oeil sur cet article

Un jeune homme a succombé à ses blessures après avoir été sauvagement agressé par ses codétenus de la prison de Rivière-des-Prairies, à Montréal, en début de semaine. 

Sacha Shaquille Joseph, qui serait lié à un gang de rue, a été attaqué lundi sur l’heure du dîner par des individus qui n’ont pas encore été formellement identifiés. 

Il a été conduit à l’unité des soins intensifs de l’Hôpital du Sacré-Cœur, où il est mort le lendemain.

La section des enquêtes sur les crimes contre la personne de la Sûreté du Québec traite désormais l’événement comme un meurtre.

« Il ne méritait pas ça », a dit, la voix nouée, une proche de Jospeh en soulignant qu’il s’agissait d’une personne silencieuse et discrète.

Violence conjugale

Le jeune homme de 25 ans était en détention préventive pour une affaire de violence conjugale qui serait survenue le 14 juin dernier. 

En raison de la COVID-19, il avait été placé en quarantaine lors de son arrivée à l’établissement de détention de Rivière-des-Prairies. Cette période d’isolement s’est terminée lundi. 

Ainsi, à peine placé avec le reste de la population carcérale, Jospeh s’est fait grièvement blesser lors d’une bagarre, selon ce qu’il a pu être possible d’apprendre.

Il devait revenir à la cour le lendemain de son décès pour son enquête sur remise en liberté.