/lifestyle/family
Navigation

Un bon entretien de nos vêtements

CASA 0704 Madame Chasse-taches
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Faire la lessive est très simple ! Le « hic » est dans la préparation des brassées de linge sale qu’on doit laver. On connaît la règle de base de ne pas mélanger le blanc et les couleurs et généralement, on observe bien cette règle. Par contre, on connaît moins les soins recommandés par les fabricants pour les différentes composantes de tissu. À nous d’y prêter attention, afin que nos vêtements durent longtemps. 

Le coton

Très facile à laver, le coton blanc supporte l’eau très chaude et le javellisant. Par contre, le coton coloré de moindre qualité pourrait déteindre. Si vous avez un doute, lavez le vêtement à la main à l’eau froide. Vous le débarrasserez ainsi de son excédent de teinture et vous pourrez ensuite laver le vêtement à la machine dans une eau tiède.

Les fibres de bambou

Les vêtements en fibre de bambou se lavent dans la machine à laver, vont à la sécheuse et même après plusieurs lavages, demeurent infroissables et anti-odeurs.

Le lin

Populaires durant la saison chaude, les vêtements en lin se lavent à la main dans une eau froide à tiède avec un détergent doux ou un savon de Marseille. Ce tissu résistant vieillit bien et les lavages répétés le rendent doux et brillant. Il est préférable de suspendre le vêtement pour le faire égoutter et de le repasser humide afin que le lin ne perde pas sa souplesse.

La soie

Il est préférable de laisser les matières délicates sécher à l’air libre sur un cintre.
Photo Adobe Stock
Il est préférable de laisser les matières délicates sécher à l’air libre sur un cintre.

Les vêtements en soie seront plus brillants si vous les lavez dans une eau froide ou tiède avec un savon doux liquide et si vous les rincez dans une eau additionnée de quelques gouttes de jus de citron. L’eau de Javel ne doit jamais être utilisée, car elle fait fondre la soie comme neige au soleil !

Surtout, évitez de tordre la soie après le lavage afin de ne pas casser les fils fragiles qui la composent. Suspendez le vêtement sur un cintre gonflable ou rembourré.

Il est préférable de repasser la soie à basse température, sans vapeur, sur l’envers, alors que le vêtement est encore humide, puis suspendez-le.

Les fibres synthétiques

Les fibres synthétiques sont sensibles à la chaleur. Il est donc préférable de les laver à l’eau froide ou tiède afin qu’elles ne boulochent pas et conservent bien leur forme après le lavage. Au besoin, repassez le vêtement à basse température. 

L’élasthanne, le spandex, le lycra

Ces mélanges de fibres synthétiques reconnues pour leur élasticité doivent être lavés à la main avec un savon doux à l’eau froide ou tiède. Évitez la sécheuse et faites sécher à l’air libre. 

Le polyester

Ces vêtements se lavent à la machine et ne causent généralement pas trop de maux de tête. Par contre, un lavage à l’eau chaude pourrait les froisser. Seules l’huile, la graisse et la sueur s’imprègnent et tachent le polyester. Pour les éliminer, il suffira de tapoter avec la main le tissu taché avec du détersif liquide jusqu’à ce que les fibres soient bien imbibées. L’utilisation de l’eau de Javel est à proscrire. Lavez ensuite le vêtement au cycle délicat dans une eau tiède, sauf si le fabricant recommande un lavage à l’eau froide. 

La viscose

Lavez ces vêtements dans la machine à laver en évitant de les tordre ou de les essorer. L’utilisation de l’eau de Javel n’est pas recommandée. Il est préférable de suspendre les vêtements pour les faire sécher et d’éviter la chaleur de la sécheuse.  

Les maillots de bain aux petits soins

CASA 0704 Madame Chasse-taches
Photo Adobe Stock

Le plus tôt possible après la baignade, rincez le vêtement sous l’eau tiède du robinet, en prenant bien soin d’enlever tous les résidus de sable et de sel, qui se logent facilement dans les bandes élastiques.

Lavez le maillot à la main dans une eau tiède, jamais dans la laveuse, même au cycle délicat. Utilisez un savon de Marseille ou un détergent liquide pour tissus délicats sans javellisant. Ne laissez pas tremper le maillot, pressez-le entre vos mains et rincez-le. Le maillot ne va pas à la sécheuse, évitez la corde à linge exposée sous les rayons du soleil et idéalement suspendez-le pour un séchage à l’intérieur de la maison.

Astuce pratique pour les casquettes

CASA 0704 Madame Chasse-taches
Photo Adobe Stock

Le contour intérieur des casquettes sportives se tache rapidement au contact des huiles corporelles. On peut les nettoyer au lave-vaisselle sur le plateau supérieur... mais bien sûr sans nos assiettes encore couvertes de sauce tomate. 

Préparez donc un lavage exclusif de casquettes bien coincées sur des bols épousant au mieux leur forme et faites-les sécher à l’air libre, sur le comptoir.