/news/coronavirus
Navigation

Mois de juin : pandémie et chaleur extrême

Parc Victoria, la distanciation et la canicule, Quebec, 20 juin 2020. Photo PASCAL HUOT / JOURNAL DE QUEBEC / AGENCE QMI
a

Coup d'oeil sur cet article

Après des mois de confinement, les Québécois ont eu droit à un début d’été particulièrement ensoleillé et chaud pour organiser des activités sociales en plein air. Le mois de juin 2020 a été l’un des plus chauds et secs des dernières années.

À Sept-Îles, c’était la première fois que le thermomètre grimpait au-dessus de 30 degrés Celsius (sans le facteur humidex) en juin depuis 1963. 

À Québec, le mercure a dépassé les 30 °C à six reprises, une marque jamais dépassée en 57 ans. 

Et il faut remonter près de 20 ans en arrière pour retrouver d’aussi faibles précipitations dans les villes de Gatineau et de Montréal.

Cette température extrême, combinée à la fin du confinement, a amené bon nombre de personnes à se rendre dans les parcs et les espaces verts, dont la fréquentation est plus élevée qu’à l’habitude. 

Nous avons compilé les données météorologiques des 67 dernières années pour établir un top 5 des mois de juin les plus chauds et secs dans huit villes du Québec. 

Montréal  

Nombre de jours en juin à 30 ° et plus  

1er | 2005 : 13 

2e | 1999 : 9 

2e | 1983 : 9 

4e | 2020 : 8

4e | 2001 : 8 


Mois de juin les plus secs (total des précipitations en mm) 

1er | 1965 : 18,6 mm

2e | 1964 : 31,4 mm

3e | 1979 : 32,5 mm

4e | 1991 : 34,8 mm

5e | 1983 : 39,6 mm

6e | 2020 : 43,8 mm


Mois de juin les plus chauds (moyenne en Celsius) 

1er | 2005 : 21,50 °C

2e | 1999 : 20,95 °C

3e | 1995 : 20,41 °C

4e | 1955 : 20,20 °C

5e | 1997 : 20,02 °C

7e | 2020 : 19,99 °C

Gatineau  

Nombre de jours en juin à 30 ° et plus  

1er | 2005 : 10 

1er | 1999 : 10 

1er | 1995 : 10 

4e | 1983 : 9 

5e | 2020 : 8 


Mois de juin les plus secs (total des précipitations en mm) 

1er | 1991 : 14 mm

2e | 2020 : 15,4 mm

3e | 1970 : 31,4 mm

4e | 1965 : 32 mm

5e | 2003 : 33 mm 


Mois de juin les plus chauds (moyenne en Celsius) 

1er | 1995 : 26,97 °C

2e | 2005 : 26,58 °C

3e | 1999 : 26,19 °C

4e | 1997 : 26,10 °C

5e | 2012 : 25,80 °C

11e | 2020 : 25,27 °C

Rouyn-Noranda*  

Nombre de jours en juin à 30 ° et plus  

1er | 2005 : 7 

2e | 2007 : 6 

3e | 2012 : 5 

3e | 2003 : 5 

3e 2001 : 5 °20e 2020 : 0


Mois de juin les plus secs (total des précipitations en mm) 

1er | 1995 : 5,2 mm

2e | 2007 : 39,8 mm

3e | 2009 : 40,6 mm

3e | 1996 : 40,6 mm

5e | 2001 : 41 mm

11e | 2020 : 68,5 mm


Mois de juin les plus chauds (moyenne en Celsius) 

1er | 1995 : 30,00 °C

2e | 2005 : 24,74 °C

3e | 1997 : 24,41 °C

4e | 2012 : 23,51 °C

5e | 2001 : 23,08 °C

11e | 2020 : 22,03 °C

*Les données utilisées pour la ville de Rouyn-Noranda commencent à partir de 1994 

Saguenay  

Nombre de jours en juin à 30 ° et plus  

1er | 1976 : 11 

2e | 2003 : 8 

2e | 1999 : 8 

4e | 2020 : 7 

4e | 1995 : 7 


Mois de juin les plus secs (total des précipitations en mm) 

1er | 1991 19,1 mm

2e | 2009 39,9 mm

3e | 1969 41,4 mm

4e | 1996 44,3 mm

5e | 1995 47,4 mm

12e | 2020 58,3 mm


Mois de juin les plus chauds (moyenne en Celsius) 

1er | 1999 : 25,44 °C

2e | 1976 : 25,22 °C

3e | 1995 : 24,66 °C

4e | 2014 : 24,14 °C

5e | 1955 : 24,11 °C

15e | 2020 : 23,46 °C

Rimouski  

Nombre de jours en juin à 30 ° et plus  

1er | 2005 : 5 

2e | 2003 : 4 

3e | 2017 : 3 

3e | 1983 : 3 

3e | 1975 : 3 

20e | 2020 : 1


Mois de juin les plus secs (total des précipitations en mm) 

1er | 1966 : 16,1 mm

2e | 1971 : 22,1 mm

3e | 2011 : 22,2 mm

4e | 1969 : 23,4 mm

5e | 1960 : 23,5 mm

8e | 2020 : 30,4 mm


Mois de juin les plus chauds (moyenne en Celsius) 

1er | 1999 : 23,33 °C

2e | 2014 : 22,90 °C

3e | 1976 : 22,78 °C

4e | 1995 : 22,58 °C

5e | 1973 : 22,46 °C

51e | 2020 19,30 °C

Sept-Îles  

Nombre de jours en juin à 30 ° et plus  

1er | 2020 : 1 

1er | 1963 : 1 

3e | 2019 : 0 

3e | 2018 : 0 

3e | 2017 : 0 


Mois de juin les plus secs (total des précipitations en mm) 

1er | 2002 : 26,8 mm

2e | 1973 : 30,2 mm

3e | 1966 : 32,2 mm

4e | 1983 : 35 mm

5e | 2003 : 37 mm

6e | 2020 : 37,1 mm


Mois de juin les plus chauds (moyenne en Celsius) 

1er | 1955 : 19,47 °C

2e | 2006 : 19,25 °C

3e | 1995 : 19,22 °C

4e | 1999 : 19,10 °C

5e | 1996 : 18,60 °C

14e | 2020 : 17,89 °C

Québec  

Nombre de jours en juin à 30 ° et plus  

1er | 1963 : 7 

2e | 2020 : 6 

2e | 2005 : 6 

2e | 2003 : 6 

2e | 1983 : 6 


Mois de juin les plus secs (total des précipitations en mm) 

1er | 1955 : 18,3 mm

2e | 1995 : 29,8 mm

3e | 1953 : 36,4 mm

4e | 1983 : 38,5 mm

5e | 1963 : 42,9 mm

8e | 2020 : 54,4 mm


Mois de juin les plus chauds (moyenne en Celsius) 

1er | 1995 : 24,66 °C

2e | 1999 : 24,40 °C

3e | 1963 : 24,37 °C

4e | 1983 : 24,20 °C

5e | 1991 : 24,15 °C

6e | 2020 : 24,11 °C 

Sherbrooke  

Nombre de jours en juin à 30 ° et plus  

1er | 1976 : 11 

2e | 2003 : 8 

2e | 1999 : 8 

4e | 2020 : 7 

4e | 1995 : 7 


Mois de juin les plus secs (total des précipitations en mm) 

1er | 1995 : 25,6 mm

2e | 1983 : 37,8 mm

3e | 2020 : 43,5 mm

4e | 1975 : 49,3 mm

5e | 1992 : 52,7 mm


Mois de juin les plus chauds (moyenne en Celsius) 

1er | 2005 : 26,06 °C

2e | 1995 : 25,68 °C

3e | 1973 : 25,46 °C

4e | 1999 : 25,39 °C

5e | 1967 : 25,34 °C

11e | 2020 : 24,75 °C

Champions des parcs   

Les Québécois ont été les champions du confinement pendant la crise, avant de devenir les champions... des parcs ! Après avoir chuté au plus fort de la pandémie, le niveau de fréquentation des espaces verts a explosé pendant les mois de mai et de juin, selon les données rendues publiques par Google pour l’ensemble de la province. La Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) signale de son côté un taux d’occupation qui excède actuellement de 11 % celui de l’an passé.