/investigations
Navigation

Plus de 40% des travailleurs québécois ont obtenu la PCU

Coup d'oeil sur cet article

Plus de 40% des Québécois qui travaillaient avant la pandémie de la COVID-19 ont bénéficié de la Prestation canadienne d’urgence (PCU).

Selon des données dévoilées vendredi par le gouvernement fédéral, 1,9 million de Québécois ont obtenu au moins un paiement mensuel de la PCU, soit 2000$, depuis le début de la crise.

Ce chiffre représente 42,3% des Québécois qui avaient un emploi au mois de février, juste avant l’arrivée de la pandémie, d’après les données de Statistique Canada.

Pour le Canada, le portrait d’ensemble est presque exactement similaire, puisque la proportion s’établit à 42,5% des personnes qui avaient un emploi. Un total de 8,2 millions de Canadiens ont obtenu au moins un paiement de PCU.

53,5 G$ distribués

Jusqu’à présent, Ottawa a distribué 53,5 G$ en PCU à travers le pays. Ce montant est bien supérieur à ce qui était prévu lors du lancement du programme par le premier ministre Justin Trudeau à la fin du mois de mars. On s’attendait alors à verser 40 G$ en prestations.

La facture n’a pas fini de grimper, puisque M. Trudeau a annoncé récemment une prolongation du programme de huit semaines.

La PCU a été très critiquée. Plusieurs craignent qu’elle freine le retour au travail des personnes mises à pied lors de la pandémie.

Le Québec n’a pas été avantagé ou désavantagé par la PCU. En effet, la proportion de Canadiens résidant au Québec en ayant bénéficié a été de 22,7%, ce qui correspond à quelques décimales près au poids démographique de la province au pays.

Par ailleurs, les données présentées vendredi révèlent aussi que les travailleurs de 25 à 34 ans ont obtenu la PCU en plus grand nombre parmi les groupes d’âge, ce qui représente 404 000 personnes au Québec et 1,9 million pour l’ensemble du Canada.

Suivent ensuite les travailleurs de 35 à 44 ans, qui comptent pour 359 000 personnes au Québec et pour 1,6 million pour le Canada.

Plus d’hommes

On note également que les hommes ont obtenu la PCU en plus grand nombre que les femmes. Au Québec, la proportion est de 55,3% pour les hommes et de 44,6% pour les femmes. À l’échelle du pays, c’est 51,7% pour les hommes et 48,3% pour les femmes.

Le Québec est la province où les hommes ont le plus fortement recouru au programme.