/entertainment/tv
Navigation

Vivre en déconfinement: Daniel Grenier et l’achat local

Daniel Grenier
Photo courtoisie Daniel Grenier a pris le temps de découvrir de belles productions d’ici.

Coup d'oeil sur cet article

Depuis le début de la pandémie, Daniel Grenier a développé une expertise avec la consommation de produits locaux. Via sa page Facebook La boîte bleue, l’humoriste a présenté plus de 70 vidéos où l’achat local est mis en valeur.

« Je fais des vidéos tous les jours pour aider les entreprises québécoises avec ce projet. Ma maison est remplie de boîtes en provenance des quatre coins du Québec », dit Daniel, qui a récemment souligné les 30 ans de la création de son ancien groupe Les Chick’n Swell. 

Dès les premières semaines du projet, au printemps, l’humoriste s’est mis à recevoir des dizaines et dizaines de boîtes d’entreprises d’un peu partout dans la province. « J’ai des boîtes à ouvrir jusqu’au mois d’août ! » lance-t-il. 

Ne faisant aucune discrimination, Daniel Grenier teste des produits de tous les horizons avec sa Boîte bleue. Dans les derniers jours, on l’a vu ouvrir des boîtes pour un disquaire, un resto-bar, une boutique de bijoux et une compagnie d’alimentation.

Entre deux ouvertures de boîtes, l’humoriste prévoit faire plusieurs balades à moto cet été. « Je prévois passer beaucoup de temps à la campagne, dit-il. C’est le premier été depuis 25 ans où je n’aurai pas de spectacle ».

Ayant eu la chance de visiter la province avec son spectacle J’adore, Daniel Grenier ne prévoit pas faire de voyage très loin de son « coin de pays », Victoriaville et Warwick. « Venez donc faire un tour, c’est si beau », dit-il.

Durant le confinement, l’humoriste a testé le spectacle virtuel, via l’application Zoom. « C’était vraiment fun d’entendre rire des gens, dit-il. Je m’ennuie de la présence du public. Pendant la pandémie, j’ai appris que je n’étais pas essentiel et je m’en doutais. Mais ça fait toujours un peu mal de se le faire dire par le gouvernement ».

Côté coups de cœur culturel, il a adoré la série québécoise M’entends-tu ?. « Elle est écrite et interprétée avec une grande finesse ainsi qu’une sensibilité dans laquelle on passe du rire aux larmes ».

Humour tranchant

Il a aussi beaucoup aimé la deuxième saison de la série britannique After Life, sur Netflix. « J’ai eu beaucoup de fous rires. J’adore l’humour tranchant de Ricky Gervais. Il est aussi capable d’être touchant ».

Toujours sur Netflix, Daniel Grenier a regardé les films québécois Jusqu’au déclin, de Patrice Laliberté, et Les Affamés, qui a été réalisé par son ami Robin Aubert. « J’ai adoré ! » dit-il.  

Musicalement, grâce à la Boîte bleue, il a découvert les groupes québécois Wavery et Mort Rose. « C’est très bon ! J’attends aussi avec impatience le prochain album de Rufus Wainwright, Unfollow the Rules, qui sortira le 10 juillet. J’aime trop Rufus ! »

Les suggestions de Daniel Grenier 

Séries télé 

  • M’entends-tu ?  
  • After Life  

Les films 

  • Jusqu’au déclin  
  • Les affamés