/news/coronavirus
Navigation

Des inspecteurs surveilleront le port du masque à Lévis

Des inspecteurs surveilleront le port du masque à Lévis
Photo d'archives Jean-François Desgagnés

Coup d'oeil sur cet article

Les chauffeurs d’autobus n’auront pas à jouer à la police puisqu’un total de 17 inspecteurs auront pour tâche de faire respecter le port du masque obligatoire dans le transport en commun, à Lévis, à compter du 13 juillet prochain.

• À lire aussi: COVID-19: 9 décès et près de 400 cas au Canada

• À lire aussi: Montréal obligera le port du masque dans les lieux publics fermés

La Ville de Lévis entend faire respecter à la lettre les consignes de la santé publique. Dix véhicules de service seront utilisés pour surveiller la clientèle.

  • Écoutez l'entrevue du président de la société de transport de Lévis Mario Fortier avec Jean-François Baril à QUB Radio:

 

«Le plan de match de la STL, de la mi-juillet jusqu’au début septembre, c’est qu’il y aura des inspecteurs aux stations les plus achalandées pour s’assurer que tous les usagers ont un masque. À défaut, les consignes vont être rappelées, et si l’usager refuse, il n’y a pas d’embarquement possible», a expliqué le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

Devant une situation problématique, un superviseur pourra se rendre sur les lieux, et en dernier recours les policiers interviendront.

Le 30 juin dernier, le premier ministre François Legault a annoncé que tous les usagers des transports en commun du Québec devront porter un couvre-visage à compter du 13 juillet.

La mesure est assortie d’une période de grâce de 14 jours pendant laquelle les usagers sans masque pourront malgré tout accéder aux transports en commun. L’obligation entrera donc en vigueur le 27 juillet. Aucune amende n’est prévue pour le moment.

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com