/news/transports
Navigation

Est-du-Québec: bientôt un nouveau service aérien

ARG-AIR-CANADA-AEROPORT
CAPTURE D'ÉCRAN TVA NOUVELLES

Coup d'oeil sur cet article

La mise sur pied d’un nouveau service aérien dans l’Est-du-Québec avance rondement. Le projet a vu le jour la semaine dernière après qu’Air Canada eut annoncé qu’elle ne desservirait plus plusieurs aéroports de la région. 

• À lire aussi: Air Canada: le gouvernement ouvert à un partenariat

• À lire aussi: Transport aérien régional: le PQ veut une solution 100 % québécoise

• À lire aussi: Transport aérien: larguées par Air Canada, les régions lancent un SOS

Le nouveau service, dont le nom de travail est Régionair, serait accessible dans sept aéroports de l’Est-du-Québec, soit ceux de Mont-Joli, de Gaspé, de Baie-Comeau, de Sept-Îles, de Havre-Saint-Pierre, des Îles-de-la-Madeleine et de Rivière-du-Loup.

Régionair ne posséderait pas d’avions. L’organisme sans but lucratif ferait plutôt affaire avec au moins deux transporteurs existants. Deux appareils de 18 places et un appareil de 40 passagers seraient loués.

Régionair offrirait des vols 7 jours sur 7 à des tarifs comparables à ceux d’Air Canada. Les horaires seraient conçus afin de permettre les connexions avec d’autres destinations au Canada, aux États-Unis et à l’étranger.

Régionair pourrait voir le jour d’ici trois mois. Déjà, le futur organisme espère obtenir au moins 5 millions $ d’aide financière d’un programme d’aide lancé par le gouvernement du Québec il y a un an et qui vise la mise sur pied de nouvelles dessertes aériennes régionales. Le gouvernement fédéral sera aussi sollicité.