/entertainment/music
Navigation

Un Gala de l’ADISQ sans public cet automne

Pour une 15e année, la fête de la musique sera animée par Louis-José Houde

Se faisant toujours un point d’honneur de faire rayonner les musiciens, Louis-José Houde n’a pas hésité à revenir animer le Gala de l’ADISQ malgré la pandémie.
Photo courtoisie, Radio-Canada Se faisant toujours un point d’honneur de faire rayonner les musiciens, Louis-José Houde n’a pas hésité à revenir animer le Gala de l’ADISQ malgré la pandémie.

Coup d'oeil sur cet article

La COVID-19 n’aura pas eu raison du Gala de l’ADISQ. Trois semaines après l’annonce d’un gala des Gémeaux « adapté » en septembre, la fête de la musique sera présentée à l’automne, comme prévu, mais sans public, et toujours animée par Louis-José Houde.

Pandémie ou pas, l’ADISQ tenait à célébrer ses artisans cet automne. L’organisation du Gala de l’ADISQ (à ICI-Télé, le 1er novembre, animé par Louis-José Houde) et du Premier Gala de l’ADISQ (à Télé-Québec, le 28 octobre, animé par Pierre Lapointe) était bien heureuse d’annoncer, lundi, que les deux cérémonies se tiendront comme prévu.

Pierre Lapointe retrouvera son poste d’animateur le temps du Premier Gala de l’ADISQ à Télé-Québec.
Photo d'archives, Agence QMI
Pierre Lapointe retrouvera son poste d’animateur le temps du Premier Gala de l’ADISQ à Télé-Québec.

« La question si on allait tenir des galas ou non ne s’est jamais posée pour nous, a assuré la productrice exécutive et directrice des Galas de l'ADISQ, Julie Gariépy. On voulait s’assurer que la musique rayonne comme d’habitude. »

Quelle formule aura le gala animé par Louis-José Houde ? L’équipe de l’ADISQ ne le sait pas encore. « On a deux ou trois scénarios à savoir combien de personnes pourront être invitées, dit Julie Gariépy. Ce que l’on sait, c’est que le gala aura lieu à Radio-Canada et qu’il ne sera pas devant public. »

Lieu différent

Le Gala de l’ADISQ ne se tiendra donc pas à la Salle Wilfrid-Pelletier, de la Place des Arts, comme dans les dernières années. L’organisation aura plutôt « plusieurs studios de Radio-Canada » mis à sa disposition, selon Julie Gariépy.

« En ce moment, les règles sont établies à 50 personnes [dans un lieu intérieur, avec distanciation]. On va suivre la situation de près tout l’automne et espérer que les règles s’assouplissent. »

Louis-José Houde sera de retour à la barre du gala pour une 15e année consécutive dans un contexte qui sera assurément fort différent.

 « Pour ma quinzième année à l’animation, on m’organise une grande fête... avec quinze personnes. Mais je ferai tout en mon possible pour que le Gala de l’ADISQ 2020 ne ressemble pas... à 2020. Champagne, presque showbiz », a déclaré l’humoriste par voie de communiqué.

Prêt à tous les scénarios

« On parle toujours à Louis-José en début d’année pour savoir s’il veut revenir ou pas, dit Julie Gariépy. Il avait donc déjà confirmé son retour avant que tout ça n’arrive. Comme c’est un homme de parole, il est encore là (rires) ! »

L’humoriste participe activement aux discussions et il est prêt à tous les scénarios, selon la productrice. « Mais est-ce qu’il préférerait faire le gala devant un public ? Bien sûr. »

L’organisation du gala admet être en retard sur la production aujourd’hui, par rapport aux années précédentes. « On ferme la boîte créative pour un petit moment et on va mettre les bouchées doubles dès le début du mois d’août. Ça ne sert à rien d’extrapoler », dit Julie Gariépy.