/news/coronavirus
Navigation

Pas le temps pour l’austérité, selon Trudeau

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Le premier ministre Justin Trudeau soutient que la dette du Canada est «gérable», à quelques heures d’une mise à jour économique très attendue qui prévoit un déficit historique de plus de 300 milliards$. 

«Avec des taux d’intérêt historiquement bas, le coût de cette dette fédérale demeure bas, permettant ainsi à notre gouvernement de continuer à investir dans les Canadiens et dans l’économie», a dit M. Trudeau en point de presse, mercredi.

Sans l’aide du fédéral, de nombreux ménages canadiens se seraient considérément endettés, a ajouté le premier ministre.

«Notre gouvernement a dépensé pour minimiser l’endettement des Canadiens», a-t-il soutenu.

Plus généralement, le premier ministre a défendu l’approche de son gouvernement, qui consistait à «agir rapidement pour aider les Canadiens», au prix de déficits sans précédent.

«Ce n’était pas le temps de se serrer la ceinture ou de mettre en place des politiques d’austérité», a-t-il affirmé.

Le ministre des Finances, Bill Morneau, doit présenter plus tard mercredi un portrait de l’économie, durement touchée par la pandémie de la COVID-19.

On s’attend à ce que le déficit fédéral s’élève à plus de 300 milliards$.