/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: les bars fermeront désormais à minuit

Le ministre de la Santé, Christian Dubé.
Photo Simon Clark Le ministre de la Santé, Christian Dubé.

Coup d'oeil sur cet article

Québec annoncerait jeudi la fermeture à minuit de tous les bars, une mesure qui déçoit les différentes associations.

Plusieurs sources ont confirmé au Journal que le gouvernement a pris sa décision de devancer l’heure de fermeture des bars.

Mécontente, l’Union des tenanciers de bars du Québec (UTBQ) conteste déjà ce choix.

« Les nouvelles ne sont pas bonnes. Il va ordonner aux bars de fermer à minuit. Tu ne peux pas faire ça. Les clients commencent à arriver. On voulait attendre à la fin de semaine pour voir si la situation pouvait s’améliorer », a lancé l’homme d’affaires et tenancier Peter Sergakis.

Ce dernier juge cette restriction prématurée. « On vient à peine d’ouvrir. Il y a eu de la négligence de certains tenanciers et d’une partie de la clientèle. Les gens ont été critiqués et ils ont compris. »

Dérapages

En fin de semaine, des clients infectés par la COVID-19 se sont rendus au bar le Mile Public House du Quartier DIX30, à Brossard qui était plein à craquer.

À Québec, la rue Saint-Joseph aussi était bondée vendredi soir dernier. Les règles semblaient avoir disparu.

Déçue, la Corporation des propriétaires de bars, brasseries et tavernes du Québec (CPBBT) a réagi en affirmant que le gouvernement leur a menti depuis le début de la crise.

« Ça va être annoncé que les bars ferment à minuit. Des gens vont faire faillite. Le chiffre d’affaires se fait beaucoup entre minuit et 3 h. Tout le monde va payer pour quelques délinquants », a affirmé le PDG de la CPBBT, Renaud Poulin.

Punir les délinquants

Pour sa part, la Nouvelle Association des bars du Québec (NABQ) avait prôné le gros bon sens dans l’application des sanctions.

Moins alarmiste, le regroupement appuie l’idée de fermer les bars qui ne suivent pas la réglementation post-COVID, mais demande l’aide du ministre de l’Économie.

« En début de semaine, tous les bars devaient être fermés. On a toujours confiance envers le ministère, mais ça va être une dure journée », a ajouté Pierre Thibault.

Un registre obligatoire de la clientèle pourrait également être mis en place à l’entrée des bars.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, avait mentionné qu’il ne voulait plus revivre une situation semblable à celle vécue le week-end dernier. Le ministre avait même annoncé des sanctions et des fermetures au besoin. 

Une rencontre était prévue mercredi à 18 h entre les différentes associations et le gouvernement. « Disons que ça ne s’est pas bien terminé », a précisé Renaud Poulin.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com