/opinion/columnists
Navigation

Comment économiser des milliards!

Coup d'oeil sur cet article

Parfois, des lecteurs m’écrivent pour me reprocher mon côté grognon.

« Vous critiquez, vous chialez, mais vous ne proposez jamais de pistes de solution. »

Eh bien, aujourd’hui, je me mets justement en mode « solution » !

On sait que le Canada et le Québec sont présentement endettés comme jamais.

Après mûre réflexion, j’ai réussi à trouver comment nous pourrions économiser des millions, sinon des milliards de dollars, et ainsi nous remettre à flot !

COUPONS, LES AMIS !

Un : sabordons le Commissariat à l’éthique fédéral.

Ça fait deux fois que Justin se fait blâmer par le commissaire à l’éthique, et il trône toujours au sommet des sondages !

Et le présent scandale concernant l’organisme caritatif WE n’y changera rien.

Pourquoi perdre notre temps, alors ?

Justin est tellement gentil, qu’est-ce que ça fait qu’il ait voulu donner des millions de dollars à des amis qui embauchent sa femme, son frère et sa mère ?

Ça montre qu’il est reconnaissant !

Deux : sabordons l’UPAC.

À quoi ça sert d’enquêter pendant des années et de dépenser des fortunes en temps et en énergie si ces enquêtes ne donnent jamais rien et si la montagne finit toujours par accoucher d’une crotte de souris ?

Il y a encore quelqu’un au Québec qui croit que Nathalie Normandeau va être jugée ou que Jean Charest va être inculpé ?

Trois : abolissons le Conseil du statut de la femme et la Fédération des femmes du Québec.

Nos spécialistes le disent : il n’y a plus de femmes ni d’hommes, c’est fini, tout ça. Nous sommes tous des purs esprits non genrés, alors tirons la plogue !

Quatre : abolissons le CRTC.

« Régir » les ondes à l’ère numérique, c’est comme donner des contraventions pour excès de vitesse dans une course de F1.

On se promène en bolide hyper sonique sur l’autoroute de l’information, pendant que les fonctionnaires du CRTC tiennent des audiences publiques sur le trafic des calèches et la propreté des écuries.

Censurer Facebook ? Pourquoi ne pas vous tenir debout les bras en croix au beau milieu du fleuve et essayer d’arrêter le courant ?

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

JETONS DU LEST !

Cinq : arrêtons de combattre les paradis fiscaux.

La Caisse de dépôt, NOTRE Caisse de dépôt a de l’argent dans des paradis fiscaux ! Allo ?

C’est comme si on élisait Dracula à la tête d’une banque de sang...

Six : fermons le Parlement fédéral. De toute façon, il ne siège pas depuis la mi-mars, et Justin prend toutes les décisions sans rendre de compte à qui que ce soit, alors... Ça ne changera strictement rien.

Vous ne l’avez peut-être pas remarqué, mais ça fait quatre mois que le Canada n’est plus une démocratie.

Sept : abolissons le système de justice.

Le système au grand complet !

Les cours, les tribunaux, les juges, les procureurs, la Direction des poursuites criminelles et pénales...

À l’ère des médias sociaux, on n’a plus besoin de faire des procès.

Un ordi, un compte Facebook, et tu es en business !

Tu deviens enquêteur, procureur et juge ! Tu accuses, tu condamnes et tu donnes ta sentence !

Fini, les heures passées à accumuler les preuves, à corroborer les témoignages, à interroger et contre-interroger les suspects et les témoins.

C’est trop long.

Une allégation anonyme, et le cas est réglé !

Des idées comme ça, j’en ai plein !