/misc
Navigation

Présidentielle 2020: cauchemar appréhendé

Coup d'oeil sur cet article

Oubliez un instant le nom des deux candidats qui s’affrontent cette année. Je redirige aujourd’hui votre attention sur une situation qui inquiète de nombreux observateurs : les États-Unis ne sont pas prêts pour un scrutin dans un contexte d’épidémie.

Si vous me trouvez alarmiste, je précise tout de suite que les élus républicains du congrès se sont finalement résignés hier à soutenir financièrement les États pour tenter d’éviter un désastre. En mars et avril, je m’inquiétais déjà du retard cumulé.

Quels sont les principaux problèmes qui pourraient entacher le processus et entraîner une remise en question de la validité de l’élection? Ils se regroupent en deux grandes catégories : le faible nombre d’endroits pour voter et le recours au vote par correspondance.

Rareté des travailleurs d’élection

Les primaires démocrates ont permis de pointer en direction de la difficulté à recruter et à former des travailleurs d’élection. Craignant d’être contaminés, souvent plus âgés donc plus vulnérables, bien des travailleurs se désistent. Moins de travailleurs, c’est moins de bureaux de vote.

Le nombre est déjà insuffisant, tout particulièrement dans des circonscriptions où on retrouve de fortes concentrations de Noirs. Rien ici pour rassurer cette communauté. On craint également que les longues files d’attente incitent des lecteurs à s’abstenir.

Vote par correspondance

Si un État comme Washington s’en remet déjà au vote par correspondance et que la fraude électorale y est pratiquement absente, on se demande comment les autres États, moins préparés, pourront se préparer adéquatement à une hausse significative de cette pratique. Dans le doute, on préférera annuler des bulletins. Combien? Sans doute trop.

Si jusqu’à maintenant le président Trump n’hésite pas à crier à la fraude électorale alors que rien n’appuie ses prétentions, vous croyez qu’il accepterait une défaite dans un contexte de confusion bien réelle?

Les États-Unis sont désormais engagés dans une course contre la montre et le temps file.