/weekend
Navigation

Un premier projet solo pour le compositeur globe-trotter

Alex McMahon
Photo courtoisie Alex McMahon lancera son premier projet solo à l’automne, avec la trame sonore de la série Expat.

Coup d'oeil sur cet article

Alex McMahon est l’un des musiciens les plus demandés, ces dernières années. Ayant déjà partagé la scène avec Daniel Bélanger, Ariane Moffatt et Yann Perreau, pour ne nommer que ceux-là, le compositeur de 37 ans lancera cet automne la trame sonore qu’il a conçue pour la série Expat.

Alex McMahon est un grand voyageur. Papa de deux enfants de 6 et 10 ans, le musicien continue de partir régulièrement à l’aventure avec sa petite famille ou seul avec sa conjointe. « On fait quatre ou cinq voyages par année, dit-il. Dans les dernières années, on s’est gâtés beaucoup. »

Quand la pandémie a éclaté au Québec, Alex était en Guadeloupe depuis trois jours. « Avant ça, on était au Costa Rica. On devait aussi aller à La Nouvelle-Orléans en avril. Et en ce moment, j’étais censé être à Miami. »

Le musicien se demande bien sûr comment seront les voyages dans un monde post-COVID. « C’est sûr que la vie va être chamboulée. Il y aura toutes les mesures d’hygiène. Mais moi, je ne vais pas me priver (rires) ! Et si ça fait en sorte qu’il y a moins de tourisme dans certains endroits et que ça rétablit un peu l’écosystème, tout ça ne sera pas arrivé pour rien. »

Se réinventer ailleurs

Alex McMahon était visiblement le compositeur tout désigné pour faire la musique de la série Expat, qui joue sur TVA et CASA. 

« Le réalisateur Jean-Philippe Pariseau m’a vraiment donné carte blanche, dit-il. On s’entendait sur les styles musicaux qu’on aimait tous les deux. J’ai invité quelques amis à venir chanter. »

Le premier extrait qui vient d’être lancé, Par là-bas, comprend la participation de Gabriel L.B. Malenfant, alias Gabio (Radio Radio). Alan Prater (The Brooks), La Bronze, Eman (Alaclair Ensemble), Kim Ho, Simon Kearney et Gaële seront aussi sur l’album, qui sortira à l’automne.

La série donnant la parole à des gens qui ont quitté le Québec pour aller vivre à l’étranger, Alex McMahon mentionne qu’il aurait lui-même pu être un expatrié, dans sa jeunesse.

« Quand j’étudiais la musique, c’était un de mes buts d’aller à l’étranger. On me parlait de la vague de la côte ouest ou de New York. Je pensais à me déraciner pour aller me réinventer ailleurs. C’est un rêve que j’ai chéri longtemps. Puis, j’ai déménagé à Montréal et je me suis mis à jouer plusieurs soirs par semaine. Je jouais avec Daniel Bélanger à 21 ans. »

« Mais je regrette zéro, poursuit-il. Je n’aurais vraiment pas cette qualité de vie et d’opportunités que j’ai en ce moment si j’étais parti. J’aurais sûrement une autre vie. Je suis un privilégié. »

Chanson familiale

Très populaire, Alex McMahon ne s’est pas tourné les pouces très longtemps avec le confinement du début de la pandémie. « J’ai des amis qui mangent leurs bas en temps de COVID, mais moi, ç’a généré de l’ouvrage. »

C’est lui qui a assuré la direction musicale du spectacle Une chance qu’on s’a, à TVA et Télé-Québec. Il a aussi fait le jingle de Ça va bien aller. Et pendant qu’il avait quelques jours de pause, il a conçu avec ses enfants la chanson Mange mes pets COVID.

Le clip, qui compte la participation d’Ariane Moffatt, totalise plus de 143 000 visionnements sur YouTube. « Je parlais l’autre jour avec Patrice Michaud qui me disait qu’il avait entendu des enfants chanter la chanson dans un parc en Gaspésie ! » raconte Alex.

Le musicien devait partir cet automne en tournée avec Louis-Jean Cormier, qui a sorti au printemps l’excellent album Quand la nuit tombe. Baignant dans l’incertitude quant à la reprise des activités, Alex a la chance de travailler sur des plateaux télé, comme Y’a du monde à messe

Et que pense-t-il des concerts virtuels ? « C’est comme du Jell-O aux cerises au lieu de manger des cerises, répond-il avec franchise. Ce n’est pas vrai que les gens vont continuer de rester chez eux à regarder des spectacles en réalité virtuelle. J’espère que ce n’est pas ça, l’avenir. »


Alex McMahon sortira l’album Expat Vol. 1 à l’automne. La série Expat est diffusée les lundis 21 h, à TVA, et mercredi 21 h, à CASA.