/news/currentevents
Navigation

Un hommage poignant à ses «princesses»

La maman des sœurs Carpentier livre un témoignage émouvant et rend hommage à ses défuntes filles

Coup d'oeil sur cet article

Dans une déclaration à fendre le cœur, la mère de Romy et de Norah Carpentier a rendu hommage, à Lévis, lundi, à ses « deux belles princesses d’amour » disparues beaucoup trop tôt.

• À lire aussi: Une campagne de sociofinancement pour aider la maman de Norah et Romy

Photo Simon Clark

« Mes bébés ! Je vous aime tellement », a échappé Amélie Lemieux en apercevant les portraits de ses défuntes fillettes de 6 et 11 ans sous une pergola transformée en mémorial improvisé en leur honneur au parc des Chutes-de-la-Chaudière, dans le secteur de Charny où la famille a des racines.

  • Écoutez l'entrevue du sénateur Pierre-Hugues Boisvenu avec Caroline St-Hilaire à QUB Radio:

La maman endeuillée s’est empressée de prendre les tableaux dans ses mains ainsi que le foulard scout qui appartenait à Norah, les embrassant et les caressant.

Photo Simon Clark

Mme Lemieux est demeurée durant de longues minutes sous l’abri, s’agenouillant parfois pour saisir des peluches ou effleurer les messages de sympathies déposés par centaines depuis quelques jours par des résidents, des proches et de nombreux enfants.  

  • ÉCOUTEZ l'entrevue de Nancy Roy, directrice générale de l’Association des familles de personnes assassinées ou disparues, à QUB Radio:   

Outre le son des cascades, seuls les sanglots de la mère perçaient le silence qui enveloppait l’endroit. Deux chansons, Walk Me Home de Pink et L’Amérique pleure des Cowboys fringants, ont aussi été entendues.

Photo Simon Clark

Ce sont les dernières chansons écoutées par la mère avec chacune de ses filles avant leur décès dans des circonstances toujours inexpliquées.

« Vous êtes toute ma vie »

En milieu d’après-midi, l’avocat de la mère des victimes, Maxime Roy, avait informé les médias qu’elle rendrait visite au mémorial pour se recueillir.

Photo Simon Clark

Il a précisé qu’elle ne répondrait à aucune question, mais qu’elle y ferait sa première déclaration publique depuis le début de l’affaire, qui a commencé mercredi soir dernier par la découverte énigmatique du véhicule accidenté de son ex-conjoint.

Photo Simon Clark

Ce fut l’occasion pour Amélie Lemieux d’adresser un message poignant à ses filles. « Mes deux belles princesses d’amour, je vous ai tant voulues et attendues. Dès le premier souffle, je vous ai aimées inconditionnellement », a-t-elle déclaré devant les caméras, dans un bref discours qui traduisait toute la souffrance qu’elle éprouve.

Photo Simon Clark

« Vous êtes toute ma vie, ma raison d’exister. Soyez mes étoiles dans la nuit qui guideront mes pas à travers cette douleur incommensurable. Je vous aime à la folie. Je vous aime à l’infini », a poursuivi la femme, s’interrompant parfois en raison de l’émotion. 

  • Écoutez le compte-rendu du journaliste Félix Séguin à QUB Radio:  

Photo Simon Clark

Rappelons que samedi, les corps des deux fillettes avaient été découverts dans un boisé à Saint-Apollinaire, mettant fin à la plus longue alerte Amber du Québec.

Soutien des proches

Mme Lemieux pouvait compter sur le soutien d’une vingtaine de proches, qui multipliaient les étreintes en guise d’affection. Des citoyens, des voisins et des collègues de travail étaient aussi présents.

Photo Simon Clark

Dans sa déclaration, la femme a tenu à remercier les bénévoles, policiers et autres intervenants qui ont pris part aux opérations sur le terrain ainsi que les citoyens « pour leur support ».

Photo Simon Clark

De son côté, Me Roy a expliqué que la famille endeuillée a retenu les services d’un avocat pour mieux gérer l’attention médiatique, les relations avec la police et des initiatives comme une campagne de sociofinancement GoFundMe, qui avait récolté plus de 26 000 $ au moment d’écrire ces lignes.

Photo Simon Clark