/news/society
Navigation

Mère de Romy et Norah: «Je voudrais la prendre dans mes bras, la serrer»

Coup d'oeil sur cet article

S’il est une femme qui est à même de comprendre la douleur abyssale que vit Amélie Lemieux, la mère des petites Romy et Norah, retrouvées sans vie samedi, c’est Nadine Brillant, dont les deux enfants ont été assassinés par leur père en 2012.

• À lire aussi: Martin Carpentier toujours introuvable, les recherches s'étendent sur 50 km carrés

• À lire aussi: Un hommage poignant à ses «princesses»

• À lire aussi: Mort des sœurs Carpentier: «J’aurais donné ma vie à sa place», dit le père biologique de Norah

Hier, en fin de journée, la maman des fillettes a pris la parole afin de livrer un témoignage déchirant: «Vous êtes toute ma vie, ma raison d’exister», a dit avec des sanglots dans la voix Amélie Lemieux. «Mes bébés! Je vous aime tellement», a-t-elle ajouté en parlant de Romy et Norah.

Photo Simon Clark

«Je ne sais pas où elle est allée chercher cette force-là, c’est une mégaforce, c’est peut-être l’adrénaline», explique Nadine Brilant, qui a été bouleversée d’entendre les paroles de la maman endeuillée, des paroles faisant écho à sa propre souffrance.

Il y a huit ans, le 10 juillet 2012, Jocelyn Marcoux, son ex-conjoint, tuait ses deux enfants, Lyndsey, 13 ans, et Kareen, 11 ans. Nadine Brillant avait appris le drame qui venait de se produire à Warwick, dans les Bois-Francs, en direct à la télévision. 

Les corps de ses deux enfants et celui de leur père avaient été retrouvés calcinés dans le garage de la résidence. La séparation entre les ex-conjoints avait été acrimonieuse. 

Une rose en soutien

En entrevue au Québec Matin, aujourd'hui, Nadine Brillant portait une rose à la boutonnière pour témoigner son soutien à Amélie Lemieux. 

«Ça m’a jetée à terre. Je voudrais la prendre dans mes bras, la serrer et lui dire de sortir tout ce qu’elle a sur le cœur. On pourrait se faire un petit pique-nique entre filles. Je suis à 20 minutes de chez elle», offre Mme Brillant, qui sait très bien toutes les épreuves que la maman des fillettes devra affronter.

Romy et Norah avaient été vues pour la dernière fois mercredi soir, en compagnie de leur père Martin Carpentier, qui fait l’objet d’une chasse à l’homme. Leurs dépouilles ont été découvertes samedi dans un boisé de Saint-Apollinaire.

«C’est un acte plus que lâche. Tu ne les aimes pas, quand tu fais quelque chose comme ça. Tu t’en prends à la mère pour la tuer à vie», formule Nadine Brillant.

«Elle ne s’en remettra pas. Il y aura l’Halloween, Noël... tous ces moments sans ses filles», souffle Mme Brillant.