/news/provincial
Navigation

La plus haute tour du Phare aura finalement 47 étages

Le projet du Groupe Dallaire à Sainte-Foy évolue encore

Le Phare nouvelle esquisses volumétrie
Illustration courtoisie Cette esquisse sommaire illustre la nouvelle volumétrie des quatre tours du complexe Le Phare. Elles sont toutes rectangulaires alors que les deux plus hautes tours du précédent projet étaient de forme triangulaire.

Coup d'oeil sur cet article

Le complexe Le Phare, à la tête des ponts, sera nettement moins imposant que prévu avec sa tour la plus haute qui atteindra 47 étages au lieu de 65, selon la plus récente mouture du projet obtenue par Le Journal.

L’architecture du projet du Groupe Dallaire, qui est désormais associé à COGIR Immobilier dans cette aventure, n’est pas encore définie.

Il faudra donc attendre encore avant de pouvoir se faire une idée sur l’aspect extérieur des quatre tours. L’esquisse sommaire que nous vous présentons a cependant le mérite de bien établir la nouvelle volumétrie des bâtiments.

Au début du mois de mai, Le Journal avait mis la main sur des documents faisant état d’une tour de 45 étages. Or, le projet, qui fait l’objet de discussions constantes entre la Ville de Québec et le promoteur, a encore évolué, a-t-on pu constater à la lecture des documents de travail sur lesquels nous avons mis la main.

L’ensemble comprend toujours quatre tours dont le gabarit a également été revu. Outre la tour la plus haute qui s’élève à 47 étages (180 mètres), les plans montrent aussi une tour de 40 étages (au lieu de 51 étages) et deux autres tours de 31 étages (au lieu de 31 et 18 étages).

La superficie totale de plancher sera donc réduite considérablement. Elle a été ramenée à 180 127 mètres carrés, une diminution de 36 % de l’espace disponible.

Comme nous le révélions en mai, les espaces à bureaux et ceux réservés aux commerces ont été revus à la baisse d’environ 60 %. Exit la résidence pour aînés (RPA) qui devait accueillir 394 personnes.

Beaucoup plus de logements et de condos

En revanche, la vocation résidentielle et hôtelière du complexe prend du galon.

Le nombre de logements grimpe en flèche, passant de 701 unités à 994 et les condos aux étages supérieurs seront également plus nombreux (433 au lieu de 394). L’hôtel, quant à lui, comptera 50 chambres additionnelles (pour un total de 206).

À l’origine, le Groupe Dallaire avait l’ambition de faire culminer la plus haute tour à 65 étages, ce qui lui aurait permis de détenir le record du gratte-ciel le plus haut à l’est de Toronto. Avec 47 étages, cet exploit ne sera pas atteint. La Ville de Montréal compte déjà trois édifices de 50 étages et plus. Les promoteurs souhaiteraient maintenant amorcer le chantier à la fin de l’année 2021 si tout va bien.

Changements réglementaires

Les élus de la Ville de Québec se réuniront en séance extraordinaire mercredi matin pour adopter, par ailleurs, des résolutions concernant des modifications réglementaires qui touchent Le Phare.

Un des règlements vise à éliminer l’obligation d’aménager un pôle d’échanges intermodal et une gare d’autocar. Cette exigence ne tient plus depuis que la Ville a confirmé que le pôle d’échanges du tramway sera finalement aménagé plus à l’est, près de la route de l’Église.

Une consultation publique devra également être tenue éventuellement pour entériner des changements aux règles d’urbanisme dans ce secteur de l’arrondissement Sainte-Foy.