/qubradio
Navigation

Port du masque obligatoire: «Il n’y a aucune certitude»

Port du masque obligatoire: «Il n’y a aucune certitude»
Photo Jean-François Desgagnés

Coup d'oeil sur cet article

Le président de l’Association des microbiologistes du Québec, Christian Lebeau-Jacob, explique que le masque est imposé dans les lieux publics fermés du Québec par précaution, et non par certitude.

• À lire aussi: Pétition contre le port du masque: «Ça fait pitié!»

Il s'agit d'une distinction importante, difficile à communiquer, et qui est au cœur des discussions polarisées sur le sujet, a-t-il indiqué en entrevue à QUB radio.

«Découragé» par le niveau de discussion sur les réseaux sociaux, il ne va plus les consulter depuis quelques jours. 

M. Lebeau-Jacob a tenu à tempérer en affirmant qu'il n'y avait pas de certitude, «d'un côté comme de l'autre».

«Quand les gens parlent de certitudes, il y a un problème. Il n’y a aucune certitude face à la COVID, on a seulement des indices et des indications», a-t-il expliqué à Vincent Dessureault.       

  • ÉCOUTEZ le président de l’Association des microbiologistes du Québec, Christian Lebeau-Jacob, sur QUB radio:    

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions