/news/provincial
Navigation

En faveur d’une fusion du tramway et du 3e lien

Le conseiller Rousseau réclame une intervention du premier ministre

Le conseiller municipal Jean Rousseau
Photo Simon Clark Le conseiller municipal Jean Rousseau

Coup d'oeil sur cet article

Le conseiller de Démocratie Québec, Jean Rousseau, a écrit au premier ministre pour demander la fusion des projets de tramway et de troisième lien.

• À lire aussi: La plus haute tour du Phare aura finalement 47 étages

• À lire aussi: Peter MacKay veut se coller au provincial pour le tramway de Québec

• À lire aussi: Tramway: la Ville de Québec veut éviter la perte de stationnements privés

Le conseiller de Cap-aux-Diamants a envoyé une missive à François Legault dans laquelle il prend position pour l’arrimage des deux projets.

« Je m’adresse à vous, M. le Premier Ministre, pour que le gouvernement du Québec procède à la fusion des deux projets de transport collectif que sont le tramway et le 3e lien sous-fluvial. Pour y parvenir, je vous suggère la fusion des deux bureaux de projet », écrit-il.

Le conseiller municipal Jean Rousseau
Photo courtoisie

Réflexion sur les coûts

« Les membres du nouveau bureau de projet unifié devront déterminer si la structure des coûts proposés pour le tramway est cohérente et réaliste. »

Il se dit d’accord également avec la réalisation de la nouvelle étude d’achalandage que la CAQ a choisi de mettre en branle pour évaluer l’impact du troisième lien sur le réseau structurant de l’administration Labeaume. 

« Cela manifesterait à tous la nécessité d’une intégration des deux projets. De plus, la hausse explosive des coûts du tramway, de l’ordre de 700 millions $, et des scénarios qui amputeraient le tracé du tramway montrent la nécessité de trouver des économies d’échelle en visant un maillage des deux projets. »

Pas de tunnel autoroutier

Il réitère l’importance pour lui d’intégrer les deux sociétés de transports de Québec et Lévis afin d’éviter d’opposer la Rive-Nord et la Rive-Sud, ainsi que la nécessité de faire passer un métro souterrain dans le tunnel qui reliera les deux villes et d’en exclure les voitures. 

Il propose qu’une éventuelle société régionale de transport soit à la tête d’un futur réseau intégré, qui comprendrait aussi deux lignes de trambus est-ouest à Québec et Lévis.

C’est la seconde fois en quelques semaines que M. Rousseau s’adresse au premier ministre dans le dossier.