/news/society
Navigation

Une pause de la pandémie à prix réduit au Monastère des Augustines pour le personnel soignant

Une pause de la pandémie à prix réduit au Monastère des Augustines pour le personnel soignant
SIMON CLARK /JOURNAL DE QUEBEC/A

Coup d'oeil sur cet article

Les employés du réseau de la santé et du réseau communautaire qui sont au front, depuis le début de la crise sanitaire, auront accès à des forfaits à prix réduit pour se ressourcer au Monastère des Augustines dans le Vieux-Québec.

Les forfaits «solidaires» à 99 $ (comparativement à plus de 250 $) seront offerts sous peu. Ils permettront au personnel soignant et aux travailleurs des ressources communautaires d’obtenir un peu de répit dans ce «havre patrimonial de bien-être», transformé en 2015 afin de poursuivre la mission de ses fondatrices arrivées il y a près de 400 ans.

Une pause de la pandémie à prix réduit au Monastère des Augustines pour le personnel soignant
Photo d'archives Jean-François Desgagnés

«En période de pandémie, nous ne pouvions que constater, comme tout le monde, la pression qui s’est accentuée sur le réseau de la santé. Nous sommes tous témoins du désarroi du personnel en santé à travers les médias et les réseaux sociaux. Nous mettrons l’accent sur un accueil que nous pouvons prodiguer à ceux et celles qui sont amenés à être au front», a déclaré la directrice générale de la Fiducie du patrimoine culturel des Augustines, Nathalie Roy, lors d’un point de presse mercredi.

Une pause de la pandémie à prix réduit au Monastère des Augustines pour le personnel soignant
Photo Jean-François Desgagnés

Subvention du fédéral

Jean-Yves Duclos, député de Québec et président du Conseil du Trésor au sein du gouvernement Trudeau, a annoncé mercredi matin une subvention fédérale de 72 500 $ afin de contribuer à l’offre de programmes de resourcement pour les travailleurs de première ligne.

Une pause de la pandémie à prix réduit au Monastère des Augustines pour le personnel soignant
Photo Jean-François Desgagnés

«Cette aide arrive à point pour que nous puissions développer nos programmes pour le répit des soignants en collaboration avec des partenaires du milieu de la santé et des services sociaux et du milieu communautaire, en tenant compte des besoins actuels et en adaptant notre offre à la réalité vécue par les soignants qui ont été durement mis à l’épreuve au cours des derniers mois. La fatigue, le stress et l’anxiété sont plus présents que jamais», a ajouté Mme Roy.

Le montant de 72 500 $ s’ajoute aux quelques 140 000 $ recueillis auprès du public dans le dernier mois. Du 15 juin au 4 juillet dernier, les Augustines ont lancé un grand mouvement de compassion et ont marché à chaque jour, pendant 20 jours, réussissant ainsi à dépasser leur objectif de 100 000 $. 

Une pause de la pandémie à prix réduit au Monastère des Augustines pour le personnel soignant
Photo Jean-François Desgagnés

Les dons peuvent encore être acheminés pour soutenir la mission des Augustines en cliquant ici.