/portemonnaie/lifestyle
Navigation

Vacances: ce qu’il faut savoir avant de louer une voiture

Vacances: ce qu’il faut savoir avant de louer une voiture
Unsplash

Coup d'oeil sur cet article

Vous avez planifié votre itinéraire de A à Z et vous vous imaginez déjà en vacances, à la conquête de ces lieux paradisiaques du Québec? Bien joué, mais avez-vous pensé à la planification de votre voiture de location?

Julien Amado du Guide de l’auto offre ses meilleurs conseils pour vous aider dans la location de votre voiture.

Le facteur de l’âge  

Au Québec, l’âge minimum pour louer une auto varie d’un endroit à l’autre. L’âge minimum pour louer chez Discount ou Enterprise est de 21 ans, tandis que Hertz accepte d’offrir la location aux conducteurs de 18 ans. Dans tous les cas, certains frais supplémentaires peuvent s’appliquer pour les jeunes conducteurs. Ceux-ci peuvent excéder les 50$ par jour dans certaines entreprises.

Bref, en premier lieu, assurez-vous d’avoir l’âge pour louer, et de savoir à quel prix vous pourrez louer.

L’importance de comparer  

Il vous est peut-être arrivé de remarquer des différences de prix énormes entre la location d’une voiture en partance du centre-ville, de la banlieue ou de l’aéroport. «Il n’y a pas vraiment de logique, indique Julien Amado. D’une compagnie à l’autre, d’un endroit à l’autre, ça peut effectivement être très différent.»

Comparez longuement les prix d’une entreprise à l’autre, d’un endroit à l’autre et menez le processus jusqu’à l’obtention de son coût final. Certaines compagnies tenteront d’ajouter des frais XYZ jusqu’au moment final de votre transaction.

Soyez aussi vigilant aux surcharges pour les locations que vous ne rendez pas au point de départ initial. Vous prenez une auto à Montréal et la laissez à Québec? Vous verrez une différence sur votre facture!

Vacances: ce qu’il faut savoir avant de louer une voiture
Unsplash

Les assurances et les petites lignes  

Les services de location vont offrir une assurance pour les vols, les dommages, etc. Faites attention, vous êtes peut-être déjà couverts à cet effet par le biais de votre carte de crédit ou encore par une assurance automobile que vous avez pour un autre véhicule. «Chaque contrat est unique et il faut lire les petites lignes», rappelle Julien.

Prenez le téléphone et confirmez vos assurances avant même de faire la réservation. Ça vous épargnera du temps, de l’argent en frais de toutes sortes sur votre facture de location, et encore plus d’argent s’il vous arrive un pépin et que vous n’êtes pas du tout couverts comme vous le pensiez! 

Le fameux «upgrade»  

Julien Amado se souvient lui-même avoir loué une auto pour un voyage aux îles de la Madeleine. «J’avais demandé un char régulier, une auto normale. On m’a dit: vous avez de la chance, on vous a upgradé avec un gros VUS. Moi je leur ai dit: je n’en veux pas de votre VUS, je vais faire 5000 km en trois semaines, je n’ai aucune envie de consommer trois litres au 100 de plus», raconte-t-il. 

Méfiez-vous de ces bonifications sur votre location. La consommation d’essence d’une voiture peut largement saler votre budget vacances. Choisissez le type de véhicule qui répond à l’espace dont vous avez besoin et aux déplacements que vous comptez faire et n’en demandez pas plus. 

Vacances: ce qu’il faut savoir avant de louer une voiture
Unsplash - Kelly Sikkema

Le GPS et autres petits plus  

Si on vous offre le GPS, mais que vous avez un forfait cellulaire qui vous permet d’utiliser des données durant vos déplacements, il vous sera probablement inutile de prendre une location avec un GPS. Encore là, ce sont des sous épargnés sur la facture. Les petits extras coûtent souvent très cher et il est important d’en valider leur prix. 

Le plein  

Ce n’est pas compliqué, à la fin de votre périple, faites le plein. «Certaines compagnies proposent parfois l’option où tu peux ne pas rendre la voiture avec le plein. Elles vont refaire le plein pour toi, mais elles vont te facturer ça une fortune», ajoute Julien. Bref, en vacances, on fait le plein au sens propre comme au figuré!

Vacances: ce qu’il faut savoir avant de louer une voiture
Unsplash / Antonio Alvaro

Le «kid kodak»  

Quand il loue une auto, Julien prend toujours des photos de toute la voiture. Quand? Au moment de la recevoir ET au moment de la remettre. Si vous déposez les clés dans une petite boîte aux lettres et que personne n’inspecte le véhicule avant de quitter les lieux, la prise de photos est d’autant plus primordiale. «Il faut être intense, ça vaut la peine. Tu as perdu cinq minutes, mais tu t’évites du trouble», lance-t-il. 

Le permis de conduire  

Peu nombreux cette année, les voyageurs qui partiront outre-mer doivent aussi prévoir leur location en fonction du pays qu’ils visiteront. Si cela est votre cas, sachez que plusieurs pays demandent un permis de conduire international et que d’autres en demandent même la traduction ainsi que celle de votre permis local.

Contactez CAA-Québec pour valider ces questions. «Comme le permis n’est pas très cher, je dirais que pour un voyage de plusieurs milliers de dollars, investir pour ce permis, ça vaut la peine», explique-t-il. Par-dessus tout, prenez le temps de vous informer sur les règles de conduite locale. S’éviter des contraventions, c’est aussi économiser bien des sous!

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux