/news/provincial
Navigation

La Ville de Québec souhaite acheter 37 propriétés entières

Elle procédera aussi à 315 acquisitions partielles le long du tracé du tramway

Tramway
Illustration courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Québec a l’œil sur 37 propriétés d’une valeur totale de près de 45 millions $ qu’elle veut acquérir en totalité pour réaliser son réseau de tramway.

• À lire aussi: L’administration municipale actualisera ses études d’achalandage

• À lire aussi: Tramway: des commerçants sous le choc espèrent qu’ils seront indemnisés

Le BAPE a dévoilé jeudi matin la carte des acquisitions qui seront nécessaires le long du tracé du tramway.

En tout, la Ville veut acheter 37 immeubles. Elle procédera aussi à 315 acquisitions partielles et à l’imposition de servitudes sur 125 parcelles.

Le Journal a fait le décompte de la valeur des 37 propriétés que la Ville veut acheter en totalité.

Selon le dernier rôle d’évaluation, elles valent au total près de 45 millions $. Cela comprend par contre des terrains appartenant déjà à la Ville de Québec, pour une valeur de plus de 12 millions $.

Propriétaires contactés

Jeudi, le maire de Québec, Régis Labeaume, a assuré que le bureau de projet du tramway avait contacté chacun de propriétaires dont le terrain était visé par une acquisition – totale ou partielle – et par les servitudes.

« Chaque propriétaire a reçu une lettre. On va faire une démarche très correcte, très empathique. Il y en a qui ne sont pas d’accord, mais il y en a à qui ça plaît beaucoup. »

Parmi les acquisitions totales, dans le secteur de Sainte-Foy, la Ville vise de grandes bandes de terrains vagues dans le pôle Chaudière.

Les stations-service Shell et Ultramar sont aussi dans la mire, le long de Laurier. Cette dernière est la propriété la plus chère de la liste. Elle se chiffre à 4,6 millions $.

Deux autres stations-service au coin Belvédère et Cartier sont parmi les terrains à acheter.

Sur Honoré-Mercier, un bloc complet, qui abrite un café et un centre d’information du RTC sera acquis.

Dans Limoilou, la Ville a l’œil sur une série de terrains et de bâtiments le long de la 1re Avenue, particulièrement au coin de la 18e Rue, dans le secteur des arbres, au coin de la 41e Rue et près du terminus de Charlesbourg.

De nombreux commerces et restaurants sont touchés. Entre autres, le restaurant Subway au coin de la 18e Rue, une brûlerie, une école de conduite, un dépanneur près du pont Drouin, une pharmacie et une clinique de denturologie. 

Accompagnement

Le maire a insisté sur le fait que la Ville accompagnera chacun des propriétaires dans cette situation.

Elle paiera pour l’évaluation que ceux-ci pourraient vouloir faire afin de connaître la valeur marchande de leur propriété. Elle offrira aussi les services d’architectes et d’aménagistes pour ceux qui perdent une bande de terrain et qui voudraient réaménager leur devanture. 

Les mécontents peuvent faire appel à l’ombudsman de la Ville également. Les locataires qui perdront leur logement pourront être pris en charge par l’Office municipal d’habitation. 

Régis Labeaume a noté que la liste des propriétés visées peut bouger un peu, par exemple en fonction de la localisation de l’entrée du tunnel en Haute-Ville.

C’est le cas notamment du Centre de prévention du suicide, dans Limoilou, qui, même s’il apparaît sur la carte, ne figure plus dans les plans d’acquisition. 

Expropriations potentielles 

SAINTE-FOY  

  • Terrain vague rue Louise-Fiset 
  • Terrain vague avenue Le Gendre 
  • Terrain vague autoroute Charest 
  • Terrain vague rue Mendel 
  • Deux terrains vagues boulevard de la Chaudière 
  • Terrain vague au 918, boulevard Pie-XII 
  • Terrain de stationnement derrière le Canadian Tire 
  • 2940, boulevard Laurier (station-service) 
2940, boulevard Laurier (station-service)
Photo Simon Clark
2940, boulevard Laurier (station-service)
  • 2831, boulevard Laurier (station-service)   
2831, boulevard Laurier (station-service)
Photo Simon Clark
2831, boulevard Laurier (station-service)

LIMOILOU  

  • 444, 1re Avenue (dépanneur)
444, 1<sup>re</sup> Avenue (dépanneur)
Photo Simon Clark
444, 1re Avenue (dépanneur)
  • 1310, 1re Avenue (Centre de prévention du suicide) 
  • 1790, 1re Avenue (clinique dentaire et Subway)
1790, 1<sup>re</sup> Avenue (clinique dentaire et Subway)
Photo Simon Clark
1790, 1re Avenue (clinique dentaire et Subway)
  • 1739, 1re Avenue (école de conduite) 
  • 1745 à 1769, 1re Avenue (cordonnerie, Le Marinier) 
  • 1773-1775, 1re Avenue (services publicitaires) 
  • 1787-1789, 1re Avenue (Les Brûleries Limoilou) 
  • 2789-2795, 1re Avenue (immeuble à logements) 
  • 3065, 1re Avenue (Pizza Salvatore) 
  • 3067 à 3079, 1re Avenue (commerce, lavoir, épicerie africaine) 
  • 3091 à 3095, 1re Avenue (restaurant vietnamien) 
  • 3417, 1re Avenue (Uniprix) 
  • Stationnement du Uniprix au coin de la 41e Rue et de la 1re Avenue 
  • Terrain d’Hydro-Québec au coin de la 41e Rue et de la 1re Avenue   

HAUTE-VILLE  

  • 900, boulevard René-Lévesque Ouest (station-service) 
  • 287, boulevard René-Lévesque Ouest (couette et café) 
  • 291, boulevard René-Lévesque Ouest, 1015, avenue des Érables  
  • 310, boulevard René-Lévesque Ouest (restaurant Aux 2 Violons) 
  • 115, boulevard René-Lévesque Ouest (station-service) 
  • 875-879, rue Saint-Jean (immeuble commercial) 
  • 810, avenue Honoré-Mercier, 881 à 883, rue Saint-Jean (brûlerie, restaurant)
810, avenue Honoré-Mercier, 881 à 883, rue Saint-Jean (brûlerie, restaurant)
Photo Simon Clark
810, avenue Honoré-Mercier, 881 à 883, rue Saint-Jean (brûlerie, restaurant)
  • 880, rue Saint-Joachim 
  • 884, rue Saint-Joachim, 840 à 860, avenue Honoré-Mercier (centre d’information du RTC, café) 
  • Terrain au coin de Saint-Joachim et Honoré-Mercier   

CHARLESBOURG  

  • 167-171, 76e Rue Est (ancien garage municipal) 
  • 7625, boulevard Henri-Bourassa (commerce Le Grenier) 
7625 boulevard Henri-Bourassa (commerce Le Grenier)
Photo Simon Clark
7625 boulevard Henri-Bourassa (commerce Le Grenier)
  • Terrain non aménagé sur Henri-Bourassa (face au Grenier)  

Consultez la carte des acquisitions et servitudes qui seront nécessaires: