/news/currentevents
Navigation

Happé mortellement à 26 ans: «On s’en souviendra toujours de Philippe Verreault»

Marche silencieuse à la mémoire de Philippe Verreault

Près d’une centaine de membres de la famille, d’amis et de skieurs ont gravi et descendu la montagne, à la station de ski de Stoneham, en mémoire de Philippe Verreault.
Photo Didier Debusschère Près d’une centaine de membres de la famille, d’amis et de skieurs ont gravi et descendu la montagne, à la station de ski de Stoneham, en mémoire de Philippe Verreault.

Coup d'oeil sur cet article

Près d’une centaine de personnes se sont lancées dans une randonnée silencieuse à la station de ski Stoneham pour commémorer Philippe Verreault, samedi matin, décédé tragiquement après avoir été happé par un automobiliste mercredi.

• À lire aussi: Un cri du cœur et une rue pour éviter un autre drame

• À lire aussi: Ça ne peut pas être une mort de plus

• À lire aussi: [IMAGES] Il décède tragiquement la veille de son 26e anniversaire

Les proches du jeune homme, qui venait de célébrer son 26e anniversaire, se sont réunis en matinée au chalet du club de ski local. Des dizaines de marcheurs, parmi lesquels se trouvaient des amis, de la famille et des athlètes entraînés par la victime, ont pris d’assaut la montagne dans un silence serein.

Le contingent a foulé les pistes verdoyantes de la station Stoneham, suivant des tracés empruntés à maintes reprises par leur défunt ami, un skieur aguerri et entraîneur apprécié.

« Stoneham est une petite station. Tout rappelle Philippe », s’attriste l’ancien président du Club de ski Stoneham, Nicolas Mazellier.

Près d’une centaine de membres de la famille, d’amis et de skieurs ont gravi et descendu la montagne, à la station de ski de Stoneham, en mémoire de Philippe Verreault.
Photo Facebook

« C’est dramatique parce que Philippe était un homme tellement proche des gens, tellement gentil, tellement souriant, ajoute-t-il. Il y a trois enfants de Stoneham sur l’équipe du Québec. Les trois ne seraient pas là, n’eût été la présence de Philippe. »

Honneurs

Le décès de Philippe Verreault a causé des remous à Stoneham-et-Tewkesbury. Une pétition a été signée par près de 6000 internautes demandant de renommer une piste de la station de ski en mémoire du jeune homme. 

Près d’une centaine de membres de la famille, d’amis et de skieurs ont gravi et descendu la montagne, à la station de ski de Stoneham, en mémoire de Philippe Verreault.
Photo Didier Debusschere

De plus, le maire Claude Lebel s’est montré plus que réceptif à l’idée de rebaptiser un segment de la 1re Avenue en réponse à la tragédie. La toute nouvelle « avenue Philippe-Verreault » serait située entre l’avenue Tewkesbury et le chemin du Hibou. Il s’agit de l’endroit exact où la victime a été happée, alors qu’elle marchait sur le bas-côté.

Près d’une centaine de membres de la famille, d’amis et de skieurs ont gravi et descendu la montagne, à la station de ski de Stoneham, en mémoire de Philippe Verreault.
Photo Didier Debusschere

« On s’en souviendra toujours de Philippe Verreault. Il faut marquer les esprits et que tout le monde qui passe là se souvienne. Il faut se souvenir qu’il y a deux vies qui ont été perdues », jure Nicolas Mazellier, en référence à la mort de Philippe et à la vie gâchée de l’automobiliste qui a happé le jeune homme.

Une enquête est en cours pour déterminer les causes de l’accident. Selon les premières constatations, l’alcool et la vitesse pourraient être en cause.

Près d’une centaine de membres de la famille, d’amis et de skieurs ont gravi et descendu la montagne, à la station de ski de Stoneham, en mémoire de Philippe Verreault.
Photo courtoisie