/weekend
Navigation

Suggestions musicales: célébrons la chanson française

DM aznavour-01
Photo d'archives, Agence QMI Charles Aznavour

Coup d'oeil sur cet article

Depuis le début de la pandémie, les journalistes culturels du Journal vous ont suggéré différentes listes d’écoute musicale, exclusivement québécoises, dans le but de mettre en valeur la culture d’ici. Mais en cette semaine de la fête nationale des Français, nous avons eu envie de faire un clin d’œil à nos cousins en élaborant une liste de lecture d’artistes français qui se sont imposés dans notre paysage culturel et qui ont conquis le cœur des Québécois.

S : La bohème, Charles Aznavour

Allô Cédric ! Je crois que je ne me trompe pas en disant qu’Aznavour et Piaf ont été parmi les premiers artistes français à tisser une histoire d’amour avec le Québec. J’ai envie de rendre hommage à celui dont j’ai couvert le dernier spectacle en sol québécois, avec la dernière chanson qu’il a interprétée sur scène, ici. Un moment d’une grande douceur qui restera à jamais gravé dans ma mémoire.    

  • À écouter du même artiste : Mes emmerdes, Les plaisirs démodés   

C : Les trompettes de la renommée, Georges Brassens

C’est un privilège que tu aies pu vivre cet instant avec le grand Aznavour. J’étais trop petit (ou pas encore né) pour juger de la popularité de Brassens chez nous quand sa carrière était à son zénith. Chose certaine, ses chansons ont traversé le temps, continuent d’avoir un écho dans mon entourage et celle-ci me fait particulièrement rigoler.    

  • À écouter du même artiste : La mauvaise réputation, Le gorille   

S : Virages, Yves Duteil

J’ai été témoin du lien fort entre les Québécois et cette légende française pour la première fois l’an dernier dans un spectacle où il a reçu sept ovations. Mieux vaut tard que jamais, diras-tu. Pour moi, ce fut une grande découverte. Je suis tombée sous le charme de ses chansons engagées, mais aussi de sa poésie romantique, comme en témoigne cette pièce.    

  • À écouter du même artiste : Armés d’amour, La chanson des justes   

C : Ma préférence, Julien Clerc

Gamin, j’étais fan de son fameux Cœur de rockeur. En vieillissant, j’ai découvert son répertoire, comme toi avec Duteil, et ma préférence est devenue... Ma préférence.    

  • À écouter du même artiste : Cœur de rockeur, Ce n’est rien   

S : Emmène-moi danser ce soir, Michèle Torr

Un choix surprenant pour mon âge, mais incontournable si on parle de nos liens personnels avec la chanson française. On m’a cassé les oreilles quand j’étais jeune avec cette chanson devenue un plaisir coupable, qui a marqué certaines de mes soirées de karaoké...    

  • À écouter du même artiste : Une vague bleue, Discomotion   

C : Voyage voyage, Desireless

Serge Drouin serait fier de toi (allô, Serge !). Anecdote : on a passé le jour de l’An 2019 dans un hôtel de Marrakech avec un groupe de Français. Qu’est-ce qui jouait tout juste après minuit ? Voyage voyage. Sûrement la chanson new wave par excellence des années 1980, en France, et un grand succès radio ici à l’époque.    

  • À écouter du même artiste : Qui sommes-nous ?, John   

S : Nation, Tibz

Je sors du cadre nostalgique avec de plus jeunes artistes qui, comme Desireless avec Voyage Voyage, ont eu des succès radio phénoménaux de ce côté-ci de l’Atlantique. Il y a trois ans, c’était au tour de Tibz d’envahir les ondes avec Nation, une pièce que j’adore pour son côté rassembleur et qui lui permet d’espérer une carrière ici.    

  • À écouter du même artiste : On n’est pas bien là, Paris-Montréal   

C : Je t’aime mélancolie, Mylène Farmer

Je reste dans une certaine nostalgie, dans la mélancolie, avec une des perles du répertoire d’une artiste magnifique, qu’on aurait aimé voir plus souvent au Québec, là où elle est née. Au moins, ses chansons ont voyagé jusqu’à nous.    

  • À écouter du même artiste : Désenchantée, Sans contrefaçon    

S : Les murs de poussière, Francis Cabrel

En voilà un qui a multiplié ses allers-retours au Québec plus souvent. Il m’a fait redécouvrir son répertoire sous un jour plus folk lors de sa dernière tournée, dont cette magnifique chanson, pièce-titre de l’album qui a permis aux Québécois – et Québécoises – de tomber en amour avec lui à la fin des années 1970.    

  • À écouter du même artiste : L’encre de tes yeux, Sarbacane    

C : Soleil d’hiver, Niagara

Après l’avoir joué mélodies d’été sur son premier album, Niagara a ensuite pris une direction plus sérieuse qu’illustre à merveille cette touchante pièce qui aborde le thème du suicide. Si la voix de Muriel Moreno nous manque ? Mets-en.    

  • À écouter du même artiste : La fin des étoiles, Assez   

S : Juste avant, Patrick Bruel

Un coup de cœur est souvent inexplicable. Même si c’est Qui a le droit et Casser la voix qui ont allumé la Bruelmania au Québec, ma chanson préférée de son répertoire restera toujours la pièce-titre de son quatrième album, qui transmet le message tout simple de profiter du moment présent.     

  • À écouter du même artiste : Café des délices, Pour la vie   

C : Alice et June, Indochine

J’aime l’Indochine pop, mais j’aime encore plus ses morceaux avec du mordant, comme la pièce-titre du double-album paru en 2005, au moment où le groupe de Nicola Sirkis prouvait qu’il n’avait pas perdu la touche de ses débuts.    

  • À écouter du même artiste : Les tzars, 3e sexe    

S : Lampedusa, Christophe Maé

Le dernier en liste à avoir provoqué un raz-de-marée chez nous est sans aucun doute Christophe Maé, dont l’œuvre, teintée par la musique du monde et son accent craquant du sud, ne se résume pas à sa chanson Il est où le bonheur.    

  • À écouter du même artiste : Les gens, Californie   

C : La nuit je mens, Alain Bashung

Il y aurait tant d’autres artistes à citer, mais il m’est impossible de conclure sans Bashung. Le grand Bashung, parti sur la plus belle des notes, le sublime Bleu pétrole. Mon choix chansonnier s’arrête cependant sur cette incontournable de 1998, qui laisse encore dans mes bottes des montagnes de questions.    

  • À écouter du même artiste : Tant de nuits, L’arrivée du tour   

S : J’ai tant escamoté, Zaz

Effectivement, tant d’incontournables ne se retrouveront pas dans notre trop courte liste. Je pense à Joe Dassin, Véronique Sanson, Renaud... mais j’ai envie de conclure avec une de leur digne descendante, qui a su garder l’essence de la chanson française dans ses compositions, et qui, elle aussi, s’est rapidement frayé un chemin jusque dans le cœur des Québécois.     

  • À écouter du même artiste : Toujours, Le long de la route