/weekend
Navigation

La légende de Kipi

Coup d'oeil sur cet article

À la nuit tombante, près de Laniel, au Témiscamingue, je roule sur un chemin de gravier. Je m’enfonce dans l’arrière-pays en direction de la Taggart--- Bay. Le lendemain à l’aube, un guide m’attend sur place pour explorer le lac Kipawa. Ce plan d’eau est l’un des plus beaux et des plus grands lacs du Québec, avec ses 300 km2 de superficie et ses 1600 km de rive. S’y aventurer, c’est découvrir des sites naturels exceptionnels. Des centaines d’îles et presqu’îles façonnent l’horizon. La baie du Canal avec ses falaises coiffées de pins et de cèdres, les aires de pique-nique aménagées à l’île Clermont et l’île du Huard, le parc national d’Opémican figurent parmi les attraits du lac. Mais ce matin, je découvre un secret bien gardé, la baie Campbell. À ce qu’il paraît, le monstre du lac surnommé Kipi y habite. Il semble qu’il soit bien timide devant ma caméra. On raconte que seuls quelques pêcheurs l’auraient aperçu... Quant à moi, j’ai bénéficié d’un paysage abso-lument magnifique ! 


Appareil : Canon EOS 5D MK III

Objectif : EF 24-70mm f/2.8L USM

Exposition : 1/80s à f/5.6

ISO : 250