/news/coronavirus
Navigation

Manifestation contre le port du masque: «Aujourd’hui, y’en a plus de pandémie»

Coup d'oeil sur cet article

Plusieurs centaines de personnes se sont réunies à Saint-Georges, en Beauce, samedi pour manifester contre les mesures sanitaires imposées par Québec et notamment le port du masque.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

• À lire aussi: Le Québec est-il prêt pour la 2e vague?

• À lire aussi: Fort appui au masque obligatoire

Cette manifestation a été organisée par des commerçants et des entrepreneurs de la région qui ont invité la population à exprimer leur désaccord sur cette mesure instaurée dans les lieux publics clos pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Plusieurs disent qu’ils ne sont pas contre le masque en soi, mais que cela devrait être au choix de la personne.

«Ils auraient dû être là quand la pandémie était là. Aujourd’hui, y’en a plus de pandémie! Ils sont allés chercher les cas dans les CHSLD. La pandémie est dans les CHSLD depuis des années [...] Présentement, il n’y en a pas de cas dans la Beauce. C’est pour ça que pour moi le mot obligatoire... Je suis prête à accepter que le monde porte le masque, mais qu’ils le mettent obligatoire, pas du tout», a expliqué Sylvie Daigle, une commerçante, à TVA Nouvelles.

«Au Québec, je pense qu’on a des mesures sanitaires qui font qu’on se divise et qu’on se bat les uns contre les autres. D’un côté t’as les moutons, d’un autre côté les conspirationnistes, et ils sont de plus en plus violents les uns contre les autres sur les réseaux sociaux et partout. Ce n’est pas en divisant notre population en deux qu’on va faire valoir nos droits de protéger nos libertés fondamentales», a ajouté Mathieu Lacroix, propriétaire du Gym de l'Ouest.

Les entrepreneurs estiment pour leur part que cette mesure représente une lourdeur de plus dans leur bon fonctionnement.

«Je voyais sur les réseaux sociaux, le monde est en train de se diviser. Le but dans le fond, c’est pour nos droits et libertés de la personne. On voit qu’on n’est pas tous d’accord avec la situation. Certaines personnes vont décider de boycotter les restaurants ou commerces quand ils ne sont pas d’accord avec ça», a fait valoir un des organisateurs de l’événement, Tim Poulin Paquet, propriétaire du Jack Saloon Saint-Georges.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres