/news/coronavirus
Navigation

Port obligatoire: comment bien choisir et porter son masque?

Coup d'oeil sur cet article

À partir d’aujourd’hui, le port du masque devient obligatoire dans les lieux publics fermés de la province.

Pour l’épidémiologiste Nimâ Machouf, il s’agit d’une excellente mesure qui agit comme «barrière supplémentaire» alors que le virus se trouve toujours parmi nous. 

«Le masque, c’est le moyen qui est le moins cher, le plus facile et le plus accessible à tous pour pouvoir nous sauver, en quelque sorte, de la COVID ou nous permettre un déconfinement avec plus de confiance», affirme Mme Machouf. 

Alors que plusieurs devront s’équiper (ou se rééquiper) en masques en tissus, voici quelques conseils pour faire un choix éclairé. 

Bien choisir son masque        

Le masque doit:   

  • Être confortable à porter: tous les masques ne sont pas pareils! Il faut essayer plusieurs modèles afin de trouver celui qui nous convient le mieux et dans lequel on est à l'aise.         
  • Avoir plusieurs couches de tissus: le masque doit être étanche afin d’empêcher les gouttelettes de se répandre dans l’air. Santé Canada recommande d’ailleurs un minimum de deux couches de tissus pour être efficace.         
  • Être facile à laver: la plupart des masques en tissus sont faciles à laver. Il faut cependant s’assurer de choisir un masque fait d’un tissu facilement lavable.         
  • Avoir un maillage serré: le maillage du tissu doit être assez serré pour empêcher les particules de sortir du masque. Les masques tricotés ne sont donc pas une option de choix puisque les mailles d’un tricot sont trop grosses.                 

Bien porter son masque        

On a beau avoir un masque, encore faut-il qu'il soit porté de façon convenable afin d’être efficace. 

Le masque doit:   

  • Couvrir du nez jusque sous le menton;         
  • Ne pas tomber lorsqu’on parle.                 

Il est aussi important de bien se laver les mains avant de mettre son masque et de ne pas y toucher une fois qu’il est placé sur le visage. 

Le masque doit être mis en place et retiré en le tenant par les élastiques qui vont autour des oreilles ou par les cordes qui s’attachent derrière la tête. Il faut éviter de toucher la partie en tissus qui couvre le nez et la bouche. 

Malgré le port du masque, il ne faut pas oublier les règles sanitaires de base:         

  • Garder, autant que possible, une distance de deux mètres avec les autres;        
  • Se laver les mains régulièrement avec de l’eau et du savon pendant au moins 20 secondes;        
  • Laver son masque après chaque utilisation.            

«Mesure nécessaire, mais pas suffisante»   

Pour Mme Machouf, le port du masque est une «mesure nécessaire, mais pas suffisante». 

«Il faut que les gens soient conscients que la COVID-19 est toujours parmi nous. Quand on a confiné, il y avait 13 cas au Québec. On a tout fermé et là on fait la réouverture avec environ 25 000 cas en circulation [...] Il faut faire attention. Le masque est un rappel de cela.»

Par ailleurs, l'épidémiologiste craint quelque peu les vacances dans les régions au cours des prochaines semaines.

«Il y a bien des régions qui ont été épargnées par la première vague. Il ne faut surtout pas qu’on leur "envoie" la COVID-19 par les touristes.»