/sports/fighting
Navigation

Le plus grand défi de Clavel

La Québécoise et son adversaire ont fait le poids en vue de leur combat de mardi soir

Kim Clavel
Photo courtoisie, Mikey Williams/Top Rank Kim Clavel

Coup d'oeil sur cet article

Kim Clavel et son adversaire Natalie Gonzalez ont respecté la limite de poids de 110 lb, lors de leur pesée officielle tenue lundi à l’hôtel MGM Grand de Las Vegas.  

• À lire aussi: Boxe: des mesures sans faille à Las Vegas, selon l’entraîneuse de Kim Clavel

• À lire aussi: Clavel gonflée à bloc

La Québécoise a présenté un poids de 109,8 lb, alors que l’Américaine a fait osciller la balance à 109,9 lb en prévision de leur duel de huit rounds.

Il faut préciser que la ceinture NABF des poids mi-mouches (108 lb) de Clavel, remportée en décembre dernier, n’est pas en jeu. 

Lors du face-à-face, Clavel et Gonzalez se sont regardées dans le blanc des yeux à distance. Les deux boxeuses ne se sont pas parlé non plus. Elles ont préféré garder leur énergie pour le ring. 

La coupe de poids n’a pas été difficile pour la protégée de Danielle Bouchard.

Plus de trois heures avant l’événement, Clavel a envoyé une photo à son promoteur Yvon Michel. On y a vu la boxeuse avec un large sourire et une mention selon laquelle elle était prête pour la pesée. 

À noter qu’un combat de la carte de mardi soir a été annulé en raison d’un cas positif à la COVID-19. Le poids lourd américain Kingsley Ibeh (5-1, 4 K.-O.) a reçu un diagnostic positif. Il devait croiser le fer avec l’Italien Guido Vianello (7-0, 7 K.-O.).

Il s’agissait du troisième cas positif depuis le lancement de la « bulle » de Top Rank. Ils ont tous été décelés avant la pesée. 

Clavel, qui est la première boxeuse du Québec à renouer avec la compétition, n’avait pas été en contact avec Ibeh depuis son arrivée à Las Vegas, samedi. 

Kim Clavel (à gauche) et son adversaire, Natalie Gonzalez, ont respecté la limite de poids de 110 lb lors de leur pesée officielle, lundi, à l’hôtel MGM Grand de Las Vegas.
Photo courtoisie, Mikey Williams/Top Rank
Kim Clavel (à gauche) et son adversaire, Natalie Gonzalez, ont respecté la limite de poids de 110 lb lors de leur pesée officielle, lundi, à l’hôtel MGM Grand de Las Vegas.

Surprises

Avant leur départ pour la ville du vice, Clavel et son entraîneuse Danielle Bouchard ont indiqué avoir préparé des « surprises » pour Gonzalez.

Elles ne sont pas entrées dans les détails lors de leur point de presse, vendredi dernier. 

Par contre, elles ont mis une stratégie en place et elles entendent la suivre à la lettre.

Avec des rounds de deux minutes, Clavel n’aura pas trop le temps pour faire dans la dentelle. Elle devra lancer beaucoup de coups sans négliger la précision de ceux-ci. 

Il ne faut pas minimiser non plus la présence de Stéphan Larouche dans son coin. L’œil aiguisé du vétéran pourrait être utile à Bouchard si le combat ne se déroule pas comme prévu. 

Le duel Clavel-Gonzalez sera intéressant à suivre. La Québécoise subira son test le plus important de sa carrière. Il comportera plusieurs volets. 

Je crois qu’elle est dans la meilleure forme physique possible.

Son camp à la « Rocky Balboa » dans les Laurentides lui a permis de chasser la rouille accumulée dans les CHSLD au cours des derniers mois.

Rappelons que Clavel y a travaillé comme infirmière auxiliaire pendant la crise.

La question qui se pose alors que les sports de combat ne sont toujours pas déconfinés au Québec : est-ce qu’elle a réussi à faire quelques rounds de sparring avant son départ vers Las Vegas ?

Il faut le souhaiter parce que c’est le combat le plus important de sa carrière. Rien de moins. Si elle laisse une belle carte de visite, les répercussions seront importantes pour la suite de sa carrière.

Et Gonzalez ? Elle ne lui enverra pas la victoire par la poste.

Clavel devra travailler pendant les huit rounds d’action.


Je prédis une victoire serrée par décision des juges pour Clavel.