/opinion/columnists
Navigation

Le show Bettman

Coup d'oeil sur cet article

Comme l’écrivait si justement Marc de Foy cette semaine, ce sont les Américains, Gary Bettman en tête, qui mènent le show.

Et on sait tous que les Américains ne sont pas les meilleurs à combattre le coronavirus, loin de là. 

Surtout quand il y a un demi-milliard à récupérer. C’est pour cette raison qu’on est en train de glisser dans un scénario qui ne tient pas debout. 

Les camps d’entraînement sont entamés dans les villes respectives des organisations avec une politique du silence de la part des équipes dont certains joueurs, visiblement, sont atteints de quelque chose. 

Certains ne s’entraînent pas avec le groupe principal et d’autres ne sont
carrément pas là.

On sera rendu où dans moins de deux semaines alors que se mettront en branle les séries de qualifications ? 

Joueurs, instructeurs, préposés, arbitres et officiels totaliseront plus de 50 personnes à chaque match et le danger de propagation du virus sera aussi réel qu’ailleurs dans la société. Imaginez quand tout ce monde-là vivra dans le même patelin, le même aréna. 

Je suis étonné que les autorités sanitaires du Canada les laissent agir ainsi à Edmonton et Toronto.

Si j’étais un joueur, je me sentirais comme un pion, une vulgaire petite pièce de jeu. La Ligue nationale de hockey met ses joueurs en danger. S’il fallait qu’un d’entre eux en crève.

Si j’avais un conseil à donner à Max Domi, plus à risque en raison de son diabète, je lui dirais : « Reste chez toi, mon grand. Ta vie, ta santé valent plus cher que ça. »

VOTRE POOL

Les buts et les passes accumulés pendant le tournoi préliminaire dans la LNH ne seront pas comptabilisés dans les statistiques des séries éliminatoires qui se mettront en branle dans la deuxième semaine du mois d’août. 

Cela veut dire que vous avez tout votre temps pour tenir votre pool des séries. En fait, le moment idéal pour procéder au repêchage de votre pool sera le 10 août alors que les matches de qualifications seront tous terminés et que ceux des « vraies » séries ne seront pas encore commencés.

Nous, dans notre pool, on sélectionnera le 9 parce que le 10, il y a en a un qui s’en va à la pêche et je ne compte pas rater une seule journée de ce projet. 

De l’enclave  

  • Le surnom de Jaroslav Halak chez les Bruins est « Crackhalak ». Celui de Patrick Kane à Chicago est « The Doctor ». À Edmonton, Conor McDavid est « Mac Jesus ». Tomas Tatar à Montréal est « Tuna ».
  • Si vous passez par Rimouski (photo), il vous faut arrêter pour voir une installation unique au monde. Une patinoire de dek hockey sur le toit d’un édifice. Un impressionnant chef-d’œuvre pour plus de 600 Rimouskois adeptes de ce sport.
Photo courtoisie
  • Peu de gens se souviennent de Boris Onishenko, maintenant âgé de 82 ans. Aux Jeux olympiques de Montréal en 1976, en escrime, il avait triché ayant modifié son épée électrique qui enregistrait des touchés sur l’adversaire alors que ce n’était pas le cas. Banni du sport à vie.
  • La Pourvoirie Chevreuil Blanc est un secret bien gardé de l’Outaouais. Truites mouchetées, arc-en-ciel et touladis et un aménagement splendide.
  • Deux gars qui aiment bien pêcher ensemble sur le lac Simon : Jacques Lemaire et Michel Therrien. Est-ce qu’on parle de stratégie de pêche ou de hockey dans cette chaloupe ?
  • Eugénie Bouchard est née 6 minutes après sa sœur jumelle Béatrice, le 25 février 1994. Ça ne paraît pas du tout.
  • À Vancouver, les Canucks ont commencé à simuler des jours de matchs dans leur routine. Entraînement le matin, période médiatique, retour à la maison l’après-midi et matches intraéquipes en soirée. Très bonne idée.
  • Si la saison 2020-2021 reprend en décembre comme on semble le planifier, les équipes de Detroit, Ottawa, San Jose, Los Angeles, Anaheim, New Jersey et Buffalo auront été près de 10 mois sans jouer.
  • En octobre dernier, les Sabres avaient entamé la saison avec un dossier de 8-1-1 et ne croyaient jamais ne pas être des séries.
  • On ne le réalise pas, mais sur la seule île de Montréal, il y a 9 parcours de golf.