/portemonnaie/entrepreneurship
Navigation

La petite histoire de Transformer Table ou comment cinq amis ont créé la campagne Kickstarter la plus financée au pays

La petite histoire de Transformer Table ou comment cinq amis ont créé la campagne Kickstarter la plus financée au pays
Courtoisie | Transformer Table

Coup d'oeil sur cet article

Une vidéo de lancement comptant 7 millions de visionnements, deux passages à l’émission Dans l’œil du Dragon (et son pendant anglo), et surtout trois campagnes de sociofinancement particulièrement lucratives dont l’une qui est devenue la plus financée de l’histoire au pays: la compagnie Transformer Table a le vent dans les voiles.

Vous avez peut-être vu quelques-unes de leurs publicités circuler sur les réseaux sociaux, Transformer Table crée des tables et des bancs qui s’adaptent à tous les espaces, que ce soit des mini maisons tendances ou des grandes maisons familiales. Leurs meubles modulables répondent ainsi au concept de «smart furniture» et visent à rassembler, d’où leur hashtag slogan #eattogether (manger ensemble).

À LIRE AUSSI: 5 conseils de Transformer Table pour réussir une campagne de sociofinancement

Comme bon nombre de nouvelles entreprises, l’environnement fait aussi partie de l’ADN de Transformer Table. «Tous nos produits sont faits en bois franc à 100%, donc la majorité de notre bois vient d’ici, du Canada», explique Richard Mabley, cofondateur et VP au développement des affaires de la compagnie de l’Ouest-de-l’Île. 

Dix arbres sont plantés pour chaque table vendue, mais dix tables peuvent être construites avec un arbre. Bref, tout est pensé pour que l’empreinte écologique de la marque soit faible. 

De gauche à droite: Soslan Tsoutsiev, Alexandre Doré, Richard Mabley, cofondateurs de Transformer Table
Courtoisie | Transformer Table
De gauche à droite: Soslan Tsoutsiev, Alexandre Doré, Richard Mabley, cofondateurs de Transformer Table

De campagne en campagne  

En quatre ans d’existence, les cinq amis et cofondateurs se sont tous ancrés dans leur spécialité afin de mener la compagnie le plus loin possible. Et pour prendre du galon comme ils l’ont fait, ils ont pensé et repensé la façon de faire des campagnes de sociofinancement. Chaque campagne devenait source de nombreux questionnements dans le but de voir plus grand.

«En 30 jours, on a fait 130 000$, à notre première campagne de financement [...] En 2018, avec une version 2.0 de la table, on a fait 1,1 million $ en 30 jours et l’automne dernier, on a lancé notre version 3.0 et on a fait 4 millions $ en 30 jours. On est devenu la campagne de financement canadienne la plus financée à vie», raconte Richard. Comment ont-ils pu réussir cet exploit? La réponse ici.

Et la pandémie n’a pas empêché les entrepreneurs de poursuivre leur lancée. «On a quasiment triplé nos ventes. Avant on faisait des 30-40 000$ par jour, et on a fait 227 000$ en un jour. On a battu notre record», dit-il, malgré que la production soit ralentie avec des délais de livraison de matériaux. 

La petite histoire de Transformer Table ou comment cinq amis ont créé la campagne Kickstarter la plus financée au pays
Courtoisie | Transformer Table

Prochain défi?  

Pour les adeptes du concept transformable, l’équipe développe présentement un sofa modulable repensé, simple à bouger et donc les tissus de différentes couleurs seront lavables. Le projet devrait voir le jour cet automne. Surveillez leur prochaine campagne!

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux