/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: le nombre maximal de spectateurs au Québec passera à 250 le 3 août

COVID-19: le nombre maximal de spectateurs au Québec passera à 250 le 3 août
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

À compter du lundi 3 août, le nombre maximal de personnes autorisé lors d’événements intérieurs et extérieurs passera de 50 à 250 personnes, toujours dans le respect de la distanciation physique. Les festivals demeurent toutefois interdits.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

• À lire aussi: COVID-19: aucun nouveau décès, mais 142 cas supplémentaires au Québec

«En raison des risques importants de contagion et de transmission du virus, les festivals et les grands événements demeurent interdits jusqu'au 31 août», peut-on lire dans un communiqué diffusé jeudi après-midi.

  • ÉCOUTEZ la chronique culturelle d'Anaïs Guertin-Lacroix sur QUB radio:

Le Dr Richard Massé, conseiller médical stratégique à la Direction de la santé publique, dit avoir été en mesure de donner son feu vert à la hausse du nombre maximal de spectateurs grâce à la «diligence» dont les exploitants on fait preuve depuis le 22 juin dernier, date à laquelle la limite était fixée à 50 personnes.

«Toutefois, la collaboration de tous, notamment par l'application de la distanciation physique, le lavage des mains et le port du masque ou du couvre-visage lorsque cela est indiqué, est essentielle afin d'assurer le succès de cette nouvelle étape», insiste le Dr Massé.

Trois semaines plus tard

Le mois dernier, la ministre de la Culture, Nathalie Roy, avait d’abord laissé planer la possibilité que cette limite grimpe à 250 dès la mi-juillet.

Tout porte à croire que les derniers bilans, qui font quotidiennement état de plus d’une centaine de nouveaux cas, expliquent ce report de trois semaines.

La hausse du nombre maximal de personnes s'appliquera aux salles de spectacle, aux théâtres et aux cinémas, ainsi qu'au public qui assiste à une production, à un tournage audiovisuel intérieur ou à une captation de spectacle intérieur, précise le gouvernement dans son communiqué.

À l'intérieur, les spectateurs qui sont debout devront maintenir entre eux une distance de 2 mètres, autant que possible.

Lorsqu’ils seront assis, la distance sera réduite à 1,5 mètre et il leur sera alors possible de retirer leur couvre-visage, jusqu’à ce qu’ils doivent se déplacer.

Ceux qui proviennent d'un même ménage n'auront pas à se soumettre aux règles de distanciation physique.

Il sera aussi possible d’accueillir un plus grand nombre de personnes lors d’entraînements ou d’événements sportifs amateurs intérieurs.

Lors d’événements extérieurs, il faudra respecter une distance de deux mètres, à défaut de quoi le port du masque ou du couvre-visage sera obligatoire pour les 12 ans et plus.

Ce qu’ils ont dit:   

«Par cette annonce, nous permettons à la population québécoise de s'approprier en plus grand nombre les lieux culturels qui font le bonheur des petits et des grands! Toutefois, il demeure essentiel de mettre en commun nos efforts pour favoriser une réouverture sécuritaire et conforme aux avis de santé publique.»

– Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications

«De nombreux sportifs et spectateurs apprendront la nouvelle avec bonheur, mais je les invite à continuer de respecter les consignes de la Santé publique. Ce n'est qu'en étant tous responsables que nous pourrons reprendre le cours normal de nos vies.»

– Isabelle Charest, ministre déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine

«Nous avons notamment constaté que les exploitants ont fait preuve de diligence dans la mise en œuvre des différentes mesures nécessaires pour assurer la sécurité des travailleurs et du public. Notre analyse de la situation permet d'augmenter le nombre de personnes pouvant être accueillies dans ces lieux.»

– Richard Massé, conseiller médical stratégique à la Direction générale de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com