/entertainment/movies
Navigation

La lumière brille plus fort au bout du tunnel

La hausse à 250 personnes de la limite pour les rassemblements réjouit les diffuseurs

CHINA-HEALTH-VIRUS
Photo AFP Les nouvelles mesures gouvernementales ressemblent à celles qui ont permis de rouvrir plusieurs salles de cinéma en Chine.

Coup d'oeil sur cet article

Les salles de spectacle et de cinéma pourront entrevoir un peu plus de lumière au bout du tunnel, à compter du 3 août, quand la limite pour les rassemblements intérieurs et extérieurs dans les lieux publics passera de 50 à 250 personnes.

• À lire aussi: Une nouvelle encourageante...

• À lire aussi: Le nombre maximal de spectateurs au Québec passera à 250 le 3 août

• À lire aussi: Les Prix Gémeaux en profiteront

« Toute augmentation de jauge est une bonne nouvelle parce que ça représente une possibilité d’augmenter les revenus de billetterie », se réjouit Julie-Anne Richard, la directrice générale de Rideau, un organisme qui représente des centaines de salles à travers la province.

Attendue depuis quelques semaines, l’annonce par Québec de l’augmentation du nombre de personnes autorisées à participer à des rassemblements est tombée en milieu d’après-midi, jeudi, et venait avec le message clair qu’il faut continuer de respecter les consignes sanitaires.

« Si le passage de la limite de spectateurs à 250 ne résoudra pas toutes les inquiétudes et contraintes liées à la représentation de spectacles dans des conditions aussi restreintes, cette étape est fort encourageante pour la reprise des spectacles dans toutes les régions du Québec », a déclaré la directrice générale de l’ADISQ, Solange Drouin, par voie de communiqué.

 

  • Amir Khadir était à l'émission de Pierre Nantel sur QUB radio:   

Formule hybride

Certains sont déjà prêts à sauter sur l’occasion. C’est le cas de l’Amphithéâtre Cogeco, à Trois-Rivières, où on travaillera dès la mi-août « à une programmation qui va nous permettre d’accueillir 250 personnes », fait part la directrice des communications, Marie-Michelle Mantha.

Au Palais Montcalm et au Théâtre La Bordée, à Québec, on veut tester une formule hybride. « Nous sommes en train de valider la mise en place de captations payantes et qui seraient jumelées à des représentations avec 86 spectateurs dans la salle », indique le directeur de la Bordée, Bruno Brochu.

Des salles contactées par Le Journal ont confirmé qu’elles présenteraient des spectacles avec des foules surpassant les 50 personnes. Au Lion d’or, à Montréal, on pourra hausser la jauge à 80 personnes, précise la directrice générale Sarah Castonguay. 

« Mais il ne faut pas se faire d’idées, prévient-elle, ce n’est pas parce qu’on a 80 personnes dans la salle qu’on est rentable. On va continuer de fonctionner à perte. Mais les pertes vont être moins grandes. Ça va nous aider à payer nos frais de base. »

 

  • Vincent Guzzo était à l’émission de Pierre Nantel sur QUB radio:

Pas la bonne équation

Pour d’autres, la prudence et la patience demeurent de mise. « À 250, l’équation n’est pas encore bonne pour une salle de 1300 personnes », juge le directeur général de la salle Albert-Rousseau, à Québec, Claude Désormeaux.

À l’Olympia de Montréal, les portes resteront aussi fermées. « Pour une salle comme la nôtre, ça ne vaut pas la peine de rouvrir pour 250 personnes », tranche le propriétaire, Patrick Lévy.

Chez Rideau, Julie-Anne Richard souhaite que le gouvernement explore une « formule plus souple », avec une limite basée sur le pourcentage de sièges de chaque salle.

- Avec la collaboration de Marc-André Lemieux, Sandra Godin et Yves Leclerc

Les recommandations gouvernementales  

Permis

Rassemblements de 250 personnes dans les lieux publics intérieurs et extérieurs suivants : salles de spectacles, cinémas, théâtres, tournage audiovisuel ou captation de spectacle intérieur, entraînement ou événement sportif amateur, lieux de culte, salles d’audience et salles louées, y compris les salles communautaires.

Conditions

Respecter dans la mesure du possible une distance de deux mètres quand les spectateurs sont debout et porter le couvre-visage pour les personnes de 12 ans et plus.

Assis, les spectateurs devront respecter une distance de 1,5 mètre, sauf pour les personnes d’un même ménage. Le couvre-visage pourra être retiré une fois assis, mais il faut le porter lors des déplacements.

Inchangé

Rassemblements intérieurs et extérieurs dans une maison ou un chalet sont toujours limités à dix personnes.

Interdits

Festivals et grands événements jusqu’au 31 août.

Source : Gouvernement du Québec