/sports/opinion/columnists
Navigation

Le CH et la parade masquée

Coup d'oeil sur cet article

Le Canadien élimine les Penguins en trois matchs ! Le Canadien gagne la Coupe Stanley ! Carey Price reçoit le trophée Smythe ! Y a une parade masquée avec distanciation physique sur Sherbrooke jusqu’à Greenfield Park (ça existe encore ?), quelque part au début de l’automne...

• À lire aussi: Une mission (presque) impossible

– Tu délires ?

– Pantoute ! Si j’avais dit en septembre que le Canadien jouerait à TVA Sports le premier samedi du mois d’août. 

En « prime time » dans ce qui ressemble à une série éliminatoire, là, j’aurais déliré. 

Le Canadien ne mérite pas de jouer contre Pittsburgh, aussi bien qu’il gagne la série. Tant qu’à faire des folies.

Et puis, je veux encourager les fefans. Y sont tout le temps enragés. On est jamais assez pro-CH pour eux.
Pourquoi un fefan n’aurait pas le droit d’avoir du plaisir ? 

Pourquoi il serait tout seul à croire ? Go CH go ! 

Et puis, le premier grand directeur des sports du Journal a toujours fait des prédictions en se basant exclusivement sur son cœur. 

Jacques Beauchamp a toujours choisi « ce que son petit doigt » lui disait. Et son petit doigt avait toujours tort, mais le monde était content toutes les fois quand même.

Je l’avoue. À cause du masque, c’est plus difficile de repérer les fefans. Je veux passer un bel été, je ne veux pas me faire apostropher que je suis un anti-CH, je veux le bonheur de tous. 

Donc, le Canadien en trois, le Canadien en finale, le Canadien gagne la coupe, le Canadien organise une parade masquée...

C’est-tu assez positif pour faire un beau voyage de moto en Gaspésie ?