/weekend
Navigation

Les huiles à la loupe

Extra virgin olive oil in a glass bottle, rosemary and peppercorns
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Au rayon des huiles, les choix sont plus nombreux que jamais. L’évolution de nos habitudes alimentaires et l’influence culturelle des cuisines d’ailleurs se reflètent dans la diversité des produits sur le marché. Du côté des huiles, l’évolution est marquée. En période estivale, puisque les salades volent la vedette, les huiles ont la cote ! Entre l’huile d’olive, de canola, de tournesol, d’avocat, de caméline, etc., on s’y perd facilement. Pourtant, chaque huile possède ses vertus santé et un assortiment de plusieurs types d’huiles à la maison est souvent conseillé.

Huile d’arachide et allergies

Si vous êtes allergiques aux arachides, en théorie, vous ne réagirez pas à l’huile puisqu’elle est exempte de protéines allergènes. Par contre, si votre allergie aux arachides provoque une réaction fatale (le choc anaphylactique), ne prenez pas de risque et tournez-vous vers d’autres types d’huiles. Vérifiez également toujours la liste des ingrédients des mets achetés et informez-vous de l’huile utilisée dans les restaurants.

Connaissez-vous l’huile d’argan ?

Secret de beauté des Marocaines, l’huile d’argan est fabriquée dans le Sud-Ouest marocain. Traditionnellement, la noix de l’arganier est broyée à la main par des femmes pour en extraire l’huile. Elle a un léger goût de noisette qui parfume les salades à souhait. Au Maroc, les femmes s’enduisent les cheveux d’huile pour les revitaliser en profondeur. Une huile notamment exploitée dans les produits de beauté québécois Zorah.

Des huiles du Québec

L’engouement pour l’achat local s’inscrit dans un mouvement de solidarité qu’on ne peut que saluer. Quelques huiles bien d’ici méritent qu’on les découvre ! C’est notamment le cas de l’huile de caméline (Olimega-Signé Caméline), riche en oméga-3 et en vitamine E, au goût herbacé unique, de l’huile de chanvre Origin, des huiles de tournesol Pré Rieur et Champy. Plusieurs autres belles entreprises embouteillent au Québec des huiles dont les olives sont récoltées en Tunisie (les huiles Lahmar – récipiendaire cette année d’une médaille d’or dans un concours international) ou encore en Grèce (La Belle Excuse et les huiles aromatisées Zoë). La Maison Orphée est une autre belle entreprise d’ici qui offre une panoplie d’huiles de qualité.

Vinaigrette allégée

Généralement, la vinaigrette est composée de deux parts d’huile pour une part de vinaigre ou d’un autre élément acide (comme le jus de citron). Pour une vinaigrette allégée, vous pouvez changer les proportions (moitié huile-moitié vinaigre). On peut aussi composer des vinaigrettes crémeuses avec du yogourt nature ou des vinaigrettes avec des purées de fruits ou du pesto. Les variantes sont nombreuses et permettent d’ajouter de la variété à nos salades.  

Quelques conseils :  

  1. Pour la cuisson, optez pour des huiles à prédominance mono-insaturées. Les huiles d’arachide et d’avocat supportent particulièrement bien la chaleur. L’huile de caméline, malgré la prédominance de gras polyinsaturés, affiche aussi un point de fumée élevé.  
  2. Réfrigérez les huiles fortement polyinsaturées comme les huiles de lin et de chanvre. Ce sont aussi ces huiles qui se conserveront moins longtemps une fois ouvertes. 
  3. Pour les salades, variez entre les huiles d’olive, de canola, de noisettes, de tournesol riche en acide oléique, très bonnes pour la santé cardiaque et les huiles de noix, de caméline, de tournesol, de chanvre, sources de gras essentiels.  
  4. Vérifiez la date de péremption inscrite sur l’étiquette lors de l’achat. 
  5. Privilégiez les huiles vendues dans des bouteilles foncées, lesquelles protégeront les huiles de la lumière. 
  6. Recherchez la mention « extra-vierge » (qui indique une première pression) sur les huiles d’olive. 
  7. La mention « pure » indique que l’huile a été raffinée, elle est de moindre qualité, mais peut très bien servir à la cuisson. 
  8. Le terme « léger » n’indique pas que l’huile est allégée en gras, mais bien en goût.    

Distribution des gras pour différentes huiles

Types d'huiles  Gras polyinsaturés  Gras mono-insaturés  Gras saturés 
Huile de carthame  74,5% 12,1% 9,1%
Huile de caméline  53% 30% 10%
Huile de lin 66% 20,2% 9,4%
Huile de tournesol 65,7% 19,5% 10,3%
Huile de pépins de raisin 69,9% 16,1% 9,6%
Huile de maïs 58,7% 24,2% 12,7%
Huile de soya 57,9% 23,3% 14,4%
Huile de noix  63,3% 22,8% 9,1%
Huile de noisette 6,5%89%4,3%
Huile d'argan35,7%44,9%18,5%
Huile d'olive  8,4% 73,7% 13,5%
Huile de canola33,3%55,5%7,2%
Huile de sésame41,7%39,7%14,2%
Huile de chanvre75,4%13,6%10,3%

Pour des recettes de salades, visitez mon blogue : www.isabellehuot.com