/news/currentevents
Navigation

Emporté après une sortie en pédalo déglingué

Un homme de 20 ans a sombré dans l’eau samedi matin n’a toujours pas été retrouvé

Coup d'oeil sur cet article

WATERLOO | Le corps d'un homme qui s'est noyé dans le lac Waterloo, dans la municipalité du même nom en Montérégie, a été retrouvé dimanche matin. L'homme dans la vingtaine manquait après que son pédalo en mauvais état eut chaviré au petit matin.

« On a entendu deux ou trois cris vers 4 h 30-5 h, des cris espacés. C’était bizarre », lance Marc Lapointe, qui réside juste en face de la scène où Tyler Rousseau a coulé sur le lac Waterloo, dans la municipalité du même nom.

La Sûreté du Québec a ratissé le lac Waterloo à la recherche d’un homme porté disparu samedi. En mortaise, le pédalo sur lequel le disparu prenait place.
Photo MATHIEU DUGAS
La Sûreté du Québec a ratissé le lac Waterloo à la recherche d’un homme porté disparu samedi. En mortaise, le pédalo sur lequel le disparu prenait place.

Les services d’urgence ont été contactés par une voisine peu après. 

« Les policiers sont arrivés très rapidement », poursuit le témoin.

Tyler Rousseau.
Disparu
Photo tirée de Facebook
Tyler Rousseau. Disparu

Le jeune homme de 20 ans ne portait pas de gilet de sauvetage, selon la Sûreté du Québec (SQ).

Photo Rémi Raymond

Un ami, resté sur le quai, aurait tenté de secourir la victime alors que le pédalo chavirait. 

« Il a été incapable de la rejoindre et a décidé de revenir », confirme le porte-parole de la SQ, Jean-Raphaël Drolet.

L’alcool pourrait être impliqué

Les jeunes hommes auraient décidé d’aller pêcher en pleine nuit, selon une amie qui n’a pas révélé son identité au Journal

« Ça buvait pas mal cette soirée-là », dit-elle.

Rémi Raymond et sa femme ont aussi été alertés par des hurlements en pleine nuit, vers 4 h 45. 

Photo MATHIEU DUGAS

Le disparu aurait pris place dans une embarcation en très mauvais état, qui traînait depuis un moment sur le terrain privé en bordure du lac où des pancartes préviennent que la plage est fermée entre 22 h 30 et 6 h. 

Réparé au duct tape

« Il était défectueux, il avait comme du duct tape autour du gouvernail, je sais pour l’avoir vu de visu. Le pédalo prenait l’eau, il y avait une fente sur le dessus, puis une autre en dessous où les palmes tournent pour faire avancer le pédalo », explique M. Raymond. 

Le pédalo renversé se trouvait à environ 50 pieds du quai de M. Raymond, qui affirme que la profondeur à cette distance est d’à peine trois pieds.

« On cherchait depuis quelques semaines à savoir à qui appartenait ce pédalo débarré pour éviter ce genre de situation ou qu’il se fasse voler », indique Éric Lauzon, président du regroupement citoyen du secteur. 

La famille de M. Rousseau et l’ami qui l’accompagnait étaient sur le quai pour assister les recherches. L’air dévasté, ils ont préféré ne pas répondre aux questions du Journal.   

  • Des recherches avaient aussi lieu samedi au Cap-Saint-Jacques dans l’ouest de Montréal pour retrouver un homme de 51 ans qui a été emporté par le courant alors qu’il se baignait avec sa famille. Ces deux disparitions font grimper le bilan des décès liés à l’eau de la Société de sauvetage du Québec à 56 depuis le début de l’année.