/news/provincial
Navigation

Le SPVQ obtient le droit d'intervenir en situation de tireur actif

Le SPVQ obtient le droit d'intervenir en situation de tireur actif

Coup d'oeil sur cet article

Dix ans après la création de son propre Groupe tactique d'intervention (GTI), le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) pourra désormais diriger ses propres interventions en situation de prise d'otage ou de tireur actif.

Auparavant, les policiers de Québec devaient obligatoirement être relayés par l’escouade tactique de la Sûreté du Québec lors de telles situations. 

Dorénavant, le GTI du SPVQ aura toute la latitude requise pour diriger ses opérations.

Il s’agit d’une demande qui avait été formulée officiellement en 2016 par la Ville de Québec.

Dérogation au règlement

La ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a récemment consenti à une dérogation au règlement sur les niveaux de services policiers, qui autrement prévoyait que seuls la Sûreté du Québec et le Service de police de la Ville de Montréal pouvaient diriger une intervention lors de tels événements. 

Le groupe tactique du SPVQ pourrait être appelé à intervenir occasionnellement à l’extérieur de son territoire, si la Sûreté du Québec lui en fait la demande pour des raisons de disponibilité ou de délai.