/entertainment/tv
Navigation

Oprah réussit son retour

L’animatrice revient au talk-show en parlant de racisme dans The Oprah Conversation sur Apple TV+

The Oprah Conversation
Photo courtoisie, Apple Oprah Winfrey anime son nouveau talk-show, The Oprah Conversation, sur Apple TV+.

Coup d'oeil sur cet article

Pour marquer son grand retour au format talk-show, Oprah Winfrey s’attaque à l’un des sujets chauds de l’été : le racisme. Et c’est réussi.

Dans le premier épisode de The Oprah Conversation, offert gratuitement sur Apple TV+, la « reine des médias » s’entretient avec l’ex-footballeur, commentateur sportif et militant Emmanuel Acho, qui pilote sur YouTube une websérie intitulée Uncomfortable Conversations With A Black (traduction libre : Discussions inconfortables avec un homme noir).

Le duo répond aussi aux questions de téléspectateurs blancs, la plupart desquelles nourrissent la discussion de belle façon. Et quand les choses commencent à tourner en rond, Oprah, en grande pro, reprend fermement les commandes et passe au prochain appel.

Éclairant

Enregistrée en mode pandémique, c’est-à-dire à distance, cette heure de télévision compte plusieurs moments éclairants. L’intervention de Lisa, une mère de trois enfants vivant à San Francisco, en fait partie. Cadre dans une entreprise, elle admet qu’elle traite les curriculum vitæ qu’elle reçoit de manière différente quand ils viennent de personnes dotées d’un nom qui « sonne noir ».

« Merci de l’avouer, commente Emmanuel Acho. Parce qu’il faut d’abord reconnaître un problème pour pouvoir le régler. »

Citons également le témoignage d’Anne Marie, du Minnesota, qui s’inquiète du fait qu’elle n’ait pas d’amis noirs. Est-ce un problème ? Pas nécessairement, lui répond-on. Mais pour mieux comprendre l’autre, rien ne l’empêche de regarder des films (La haine qu’on donne, Just Mercy) ou lire des livres (Black Like Me) qui l’exposent à la culture noire.

On prend des notes.

Élever le débat

Avec The Oprah Conversation, Oprah Winfrey retrouve un format qu’elle connaît bien, mais dont elle s’était éloignée depuis qu’elle a enterré son célèbre Oprah Winfrey Show en 2011 : le talk-show.

Certes, elle a animé quelques émissions de croissance personnelle sur O, sa chaîne télé, mais jamais de talk-show à proprement parler, où elle dirige le trafic entre plusieurs intervenants. Dommage, parce que c’est sa force. Elle met les gens à l’aise de dire ce qu’ils pensent, mais toujours avec l’objectif d’élever le débat.

Dans un communiqué de presse, Apple décrit The Oprah Conversation comme une série où Oprah continuera d’explorer des sujets percutants en menant des interviews « opportunes et intimes » avec quelques-uns des plus grands acteurs de l’actualité et leaders d’opinion.

Au cours des prochaines émissions, la star milliardaire recevra notamment l’auteur et fondateur d’Equal Justice Initiative, Bryan Stevenson. Deux autres productions d’Oprah sont offertes sur Apple TV+ : un club de lecture et une émission à thématique COVID-19.


► The Oprah Conversation est diffusé (en anglais seulement) sur Apple TV+.