/world/usa
Navigation

Plus de 1400 morts du coronavirus aux États-Unis en 24 heures

Plus de 1400 morts du coronavirus aux États-Unis en 24 heures
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les États-Unis ont enregistré vendredi 1442 nouveaux décès dus au coronavirus en 24 heures, selon le comptage à 20h30 de l’Université Johns Hopkins, dont les bilans font office de référence.  

• À lire aussi: Le risque de COVID-19 trois fois et demie plus élevé chez les soignants

• À lire aussi: Le Dr Fauci émet des doutes sur les vaccins russes et chinois contre la COVID-19

• À lire aussi: Le Congrès américain peine à adopter un plan d’aide d’urgence, l’économie plonge

C’est le quatrième jour consécutif où le pays compte plus de 1200 morts en une journée, selon l’université, qui actualise ses chiffres en continu. 

De loin le pays le plus touché au monde en valeur absolue, les États-Unis déplorent au total 153 268 décès liés à la COVID-19.

La première puissance mondiale a d’autre part recensé 69 160 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures, un chiffre un peu en baisse par rapport à la veille.

Le nombre total d’infections diagnostiquées sur le sol américain depuis le début de la pandémie est de plus de 4,5 millions.

Après avoir connu une amélioration vers la fin du printemps, les États-Unis voient depuis fin juin l’épidémie repartir à la hausse, notamment dans le sud et l’ouest du pays.

La Floride inquiète particulièrement, une préoccupation rendue plus aiguë encore par l’approche de l’ouragan Isaias. Elle a enregistré vendredi 257 nouveaux décès dus au coronavirus, un record dans cet État touristique.

Elle compte par ailleurs plus de 470 000 cas détectés depuis le début de la pandémie, dépassant New York, longtemps épicentre de l’épidémie américaine au printemps.

L’ouragan Isaias devrait toucher samedi et dimanche la côte est de la péninsule de la Floride, sur une partie de laquelle un avis de «vigilance ouragan» a été émis. 

Le Sunshine State a commencé à fermer des centres de dépistage de la COVID-19, bien souvent aménagés sous des tentes, en prévision de l’arrivée des intempéries.