/news/health
Navigation

Recrutement encourageant dans le réseau de la santé sur la Côte-Nord

Coup d'oeil sur cet article

Le recrutement de nouveau personnel continue d’aller bon train dans le système de santé de la Côte-Nord. 

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord a embauché presque autant d’employés en cinq mois que pour l’ensemble de la dernière année.

«Enfin, on a les fruits de nos efforts de campagne de recrutement», a indiqué Sandra Morin, chef de service au recrutement en dotation et stage.

«On a recruté 627 ressources en quatre mois et demi, a-t-elle ajouté. Habituellement, on en recrute près de 800 dans une année. Et en garder là-dessus 405, malgré les départs, c’est quand même beaucoup moins que par les années passées.»

La COVID-19 a créé une pression sur les ressources humaines en place dans le système de santé de la Côte-Nord, mais semble aussi du même coup avoir favorisé le recrutement dans les métiers généraux.

«Il y a des gens qui se sont retrouvés au chômage ou qui ont perdu leur emploi, comme les coiffeuses, a mentionné Sandra Morin. Donc, il y a des gens qui voulaient travailler. La PCU, ça ne les intéressait pas. Je pense que ça, ça nous a aidés beaucoup.»

Le CISSS a mis beaucoup d’énergie sur la rétention des stagiaires, par exemple en leur louant un appartement lors de leur séjour. Mais le recrutement des infirmières et des infirmières auxiliaires reste un défi.

«Avec les infirmières, c’est encore difficile, avec les infirmières auxiliaires aussi, a ajouté Mme Morin. C’est un été difficile, on le savait, et ce n’est pas fini. En soins infirmiers, ce n’est pas encore super populaire.»

Le CISSS de la Côte-Nord compte mettre sur pied des programmes spéciaux avec les cégeps de la région pour attirer les jeunes vers ces métiers.

Reste maintenant à savoir si les nouveaux employés resteront dans la région. Par exemple, l’an dernier, après avoir soustrait les départs des arrivées, on a relevé que seulement une centaine de nouveaux employés ont continué leur carrière sur la Côte-Nord.