/sports/baseball
Navigation

Scandale du vol de signaux: un poids qui pèse sur les Astros «chaque jour»

Le propriétaire des Astros de Houston, Jim Crane
Photo AFP Le propriétaire des Astros de Houston, Jim Crane

Coup d'oeil sur cet article

Le propriétaire des Astros de Houston, Jim Crane, comprend la frustration des amateurs de baseball concernant le faible prix qu’ont eu à payer les joueurs impliqués dans le scandale du vol de signaux en 2017 et 2018. 

«Les gens sont dérangés par le fait que les joueurs n’ont pas été suspendus, a dit Crane au USA Today. Mais ils n’ont rien à voir avec cette décision, qui était celle du commissaire Manfred. Il va toujours rester quelque chose [...] C’est arrivé. Ce n’est pas bon pour personne et ce n’est pas bon pour le sport.»

«Nous avons brisé les règles. Nous avons été pénalisés, nous avons été punis. Il n’y a pas de doute que c’est un poids qui pèse sur nous chaque jour», a poursuivi Crane.

L’ancien gérant des Astros AJ Hinch et l’ancien directeur général Jeff Luhnow ont été suspendus avant d’être licenciés pour leur rôle dans la mise en place d’un système de vol de signaux. Les Astros ont également perdu leurs choix de premier et de deuxième tours aux repêchages de 2020 et de 2021. L’organisation a aussi écopé d’une amende de 5 M$. Aucun joueur n’a été pénalisé.

La formation a également conservé son titre de la Série mondiale 2017, remporté face aux Dodgers de Los Angeles.