/news/provincial
Navigation

Vacances de la construction: le Vieux-Québec reprend vie

Coup d'oeil sur cet article

Le Vieux-Québec a repris un peu de vie avec les vacances de la construction si bien que l’achalandage touristique est plus important qu’au début du mois. 

Soupir de soulagement pour plusieurs restaurateurs du secteur qui ont vu le nombre de clients augmenter.

«On a eu une augmentation, c’est sûr avec les vacances de la construction», a souligné John Ogez, le copropriétaire du restaurant L’improviste.

«Ça fait du bien, a-t-il ajouté. Ça fait un petit peu de baume au cœur. On attend de voir comment ça va se dérouler sachant que la frontière américaine sera toujours fermée.»

La clientèle locale est au rendez-vous dans ce secteur de la ville.

«Nous, on a été occupés du début à la fin, a fait savoir Francis Nadeau-Bourque, premier cuisinier chez Alphonse. Depuis qu’on a fait l’ouverture, on est très occupés. Les vacances de la construction, ç’a juste doublé.»

Certains hôteliers du Vieux-Québec remarquent qu’il y a beaucoup d’excursionnistes, c’est-à-dire des gens qui viennent dans le secteur pour une journée. L’absence de clientèle internationale en raison de la pandémie fait mal à cette industrie.

«C’est simple, nos taux d’occupation et nos revenus moyens sont moins bons qu’au mois de janvier en ce moment», a expliqué Michelle Doré qui est propriétaire de plusieurs hôtels dans le Vieux-Québec.

«Alors, c’est l’incertitude totale parce que oui, c’est les vacances de la construction, a-t-il ajouté. Oui, il y a eu une hausse effectivement, mais lundi, pas dans un mois, lundi, ça va être quoi?»

Les commerçants espèrent que les Québécois viendront en grand nombre faire une escapade dans le Vieux-Québec d’ici l’automne, puisqu’ils ne pourront pas compter sur la clientèle internationale cette année en raison de la pandémie.