/entertainment/movies
Navigation

7 films qui sentent les vacances

Coup d'oeil sur cet article

Les vacances de la construction achèvent, mais l’été n’est pas terminé. Pour rester dans l’ambiance, Le Journal vous propose une sélection de films dont l’action se déroule pendant les vacances estivales et qui sont tous disponibles en vidéo sur demande. À votre pop-corn !

Tu dors Nicole

(2014), avec Julianne Côté et Marc-André Grondin

Photo courtoisie

Mettant en vedette des jeunes début vingtaine, ce film est un hymne à l’oisiveté. Pendant que les parents sont partis pour l’été et ont laissé la maison aux enfants, on passe le temps en jouant de la musique avec le band dans le salon, on flâne, on erre. L’humour raffiné de Stéphane Lafleur perce l’écran. En noir et blanc pour marquer l’intemporalité du récit.

1987 

(2014), avec Jean-Carl Boucher et Sandrine Bisson

Photo courtoisie

Avez-vous déjà profité d’une belle soirée pour essayer d’entrer au Dagobert avec de fausses cartes ? Ricardo Trogi l’a fait ainsi que bien d’autres bêtises dans ce film qui raconte avec un humour de tous les instants l’été qui a précédé son entrée au cégep.

Before Sunrise 

(1995), avec Julie Delpy et Ethan Hawke

Photo courtoisie

Par une nuit d’été, une rencontre entre deux jeunes voyageurs dans un train reliant Budapest à Vienne marque le point de départ à la fois d’une histoire d’amour sur deux décennies et de la fameuse trilogie des Before (Before Sunset et Before Midnight suivront) de Richard Linklater.

Dirty Dancing 

(1987), avec Patrick Swayze et Jennifer Grey

Photo courtoisie

Un classique indémodable pour tous les romantiques de la planète, qui ne se lassent pas de revoir Johnny porter Baby à bout de bras lors de la chorégraphie finale.

Un été sans point ni coup sûr 

(2008), avec Patrice Robitaille et Pier-Luc Funk

Photo courtoisie

Ce message s’adresse aux quadragénaires en montant : si vous avez déjà été un ti-cul qui rêvait de jouer pour les Expos en tentant de comprendre comment lancer une foutue balle courbe, ce film est pour vous.

Call Me By Your Name 

(2017), avec Timothée Chalamet et Armie Hammer

Photo courtoisie

Une autre romance estivale, cette fois campée dans le décor paradisiaque de la Lombardie et liant un adolescent de 17 ans en vacances à un étudiant américain plus âgé en pension dans sa famille. Rarement l’émoi d’un premier amour n’a été filmé de façon aussi magistrale.

Stand By Me 

(1986), avec River Phoenix et Bill Wheaton

Photo courtoisie

Film culte des années 1980 qui dépeint avec beaucoup de réalisme le passage de l’enfance à l’adolescence, cette adaptation d’une nouvelle autobiographique de Stephen King met en scène quatre amis de 12 ans qui partent à la recherche du cadavre d’un garçon de leur âge qui a été frappé par un train. Dans un de ses rôles les plus mémorables, le regretté River Phoenix – le frère de Joaquin – crève l’écran.