/news/coronavirus
Navigation

Des auxiliaires en santé et services sociaux revendiquent leur reconnaissance à Québec

Coup d'oeil sur cet article

Des auxiliaires en santé et services sociaux s'apprêtent à passer la nuit devant l'Assemblée nationale, à Québec, pour faire reconnaître leur rôle en temps de pandémie auprès de la population québécoise. 

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

Ces auxiliaires, qui donnent des soins principalement à domicile, ont été très actifs pendant la pandémie auprès des personnes plus vulnérables.

«On souhaite que la population reconnaisse les soins à domicile avec les auxiliaires en santé et services sociaux. Trop souvent, on nous confond avec les préposés, alors qu’on les perçoit comme nos cousins», explique l’organisatrice de l’événement, Stéphanie Baby.

Cette dernière compare sa profession à des «4 en 1» puisque les auxiliaires œuvrent auprès des infirmières, des ergothérapeutes et des travailleurs sociaux, entre autres. 

Rassemblés pour l’équité salariale

Outre la reconnaissance de leur profession, le groupe d’auxiliaires en santé et services sociaux milite aussi pour l’équité salariale par rapport aux autres secteurs du domaine de la santé. 

«Il n’y a jamais eu d’équité sur le côté salarial par rapport au niveau standard des métiers occupés par les hommes», soutient une auxiliaire rencontrée par TVA Nouvelles.

«On veut aller chercher l’équité salariale depuis 2010, alors on offre à nos gouvernements de faire un effort de plus pour nous aider dans nos conditions et dans nos salaires», lance un autre auxiliaire au micro de notre journaliste.

Un campement temporaire et des tentes ont été installés samedi en fin d’après-midi. Dimanche, un hommage sera rendu aux personnes décédées de la COVID-19.