/news/society
Navigation

Le retour du hockey fait du bien à Québec

Plusieurs amateurs se sont déplacés dans les bars pour festoyer

À la Cage de Lebourgneuf, Jason Castilloux et son groupe jubilaient à la suite d’un but compté par le Canadien.
Photo Didier Debusschère À la Cage de Lebourgneuf, Jason Castilloux et son groupe jubilaient à la suite d’un but compté par le Canadien.

Coup d'oeil sur cet article

L’ambiance était à la fête, samedi soir, dans certains bars sportifs de Québec à l’occasion du premier duel des séries éliminatoires de la LNH entre le Canadien de Montréal et les Penguins de Pittsburgh. 

S’ils sont plus ou moins nombreux à exprimer leur confiance envers la Sainte-Flanelle dans ce duel face aux Penguins, une chose est sûre : les amateurs de hockey n’en pouvaient plus d’attendre.

« On écoute le hockey depuis qu’on est tout petits. De pouvoir le faire alors qu’il fait beau dehors, c’est un beau combo ! On ne se plaint pas, ça fait du bien ! » a lancé Cédric Madore, rencontré au Boston Pizza de Lebourgneuf. 

« On voulait être en “tribu” pour le recommencement du hockey, c’est le fun de vivre ça avec d’autres personnes. On est des fans finis des Canadiens ! » a affirmé de son côté Antoine Bergeron, qui portait un masque à l’effigie de son équipe favorite. 

Oublier la pandémie

L’engouement s’est également fait sentir à la Cage aux sports de Lebourgneuf, quelques rues plus loin, à travers les « Go Habs Go » et des cris de joie au moment de voir scintiller la lumière rouge. 

La Cage de Lebourgneuf était pleine selon la capacité maximale de la Santé publique.
Photo Jérémy Bernier
La Cage de Lebourgneuf était pleine selon la capacité maximale de la Santé publique.

« C’est spécial, du hockey en plein mois d’août ! Mais c’est plaisant, ça fait oublier la pandémie un peu », a indiqué J-C Girard, affublé du chandail noir et jaune des Penguins. 

« On est venu au resto pour écouter la game parce qu’on voulait avoir de l’ambiance. Comme il n’y a pas de partisans dans les estrades, on est venus faire notre propre ambiance ici ! » a renchéri Benjamin Forêt, assis à ses côtés. 

Plein à craquer 

Et de l’ambiance, ce n’est pas ce qu’il manquait dans l’établissement situé sur le boulevard des Gradins. L’endroit était plein, dans les limites imposées par la Santé publique. 

« C’est notre plus grosse journée de réservations depuis la réouverture. Le téléphone sonne depuis plusieurs jours en prévision de cette journée. On souhaite que les Canadiens gagnent afin de donner un petit boost pour la semaine prochaine ! » a laissé entendre le directeur général de la Cage aux sports de Lebourgneuf, Johan Bolf. 

Nadine Méthot et sa famille assistaient aussi au match.
Photo Jérémy Bernier
Nadine Méthot et sa famille assistaient aussi au match.

Habituellement, les semaines de la construction sont « les deux pires semaines » de l’année pour l’établissement. Il va sans dire que le retour de la Ligue nationale de hockey est accueilli à bras ouverts par les restaurateurs. 

« Le sport, c’est le cœur et l’âme de la Cage. La reprise de la LNH, ça nous fait du bien après toute la crise qu’on a connue », conclut M. Bolf.