/finance/business
Navigation

Apple acquiert une entreprise montréalaise pour 100 M$

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Le géant californien Apple a avalé une petite startup montréalaise, Mobeewave, dans le but d'utiliser la technologie développée par l'entreprise pour permettre à ses iPhone d'accepter des paiements par carte bancaire. 

Selon ce qu'a rapporté l'Agence Bloomberg la semaine dernière en citant des sources anonymes, Apple a avancé environ 100 M$ pour mettre la main sur Mobeewave. L'équipe de l'entreprise, qui compte quelques dizaines de personnes, demeurera à Montréal et continuera à développer sa technologie.

Le logiciel développé par Mobeewave permet à un cellulaire de lire directement la puce d'une carte de débit ou de crédit. Un simple téléphone intelligent peut ainsi être transformé en terminal de paiement grâce à la technologie de communication en champ proche (NFC), un dispositif qui équipe déjà les iPhone depuis 2014.

Les paiements mobiles d'un téléphone intelligent vers un autre sont aussi rendus possibles grâce à l'application développée par Mobeewave.

Grâce à cet outil, il ne sera donc plus nécessaire d'utiliser un accessoire de paiement, comme un lecteur de carte magnétique, pour accepter des transactions à l'aide d'un iPhone. Il est à noter qu'il est déjà possible d'utiliser son téléphone intelligent afin d'effectuer un paiement sur un terminal classique, comme s'il s'agissait d'une carte bancaire.

La nouvelle technologie offrira éventuellement une nouvelle option de paiement sans contact aux consommateurs, mais aussi aux commerçants. Notons qu'environ les trois quarts des transactions effectuées au pays se font électroniquement, une tendance qui pourrait profiter encore plus de la crise de la COVID-19.

Apple n'est pas étrangère au milieu bancaire. La firme à la pomme a lancé, l'an dernier, sa propre carte de crédit, la Apple Card, liée à son système Apple Pay et conçue pour fonctionner pleinement avec ses appareils. La carte avait été lancée en collaboration avec la banque américaine Goldman Sachs et MasterCard.

L'entreprise de Cupertino est aussi une habituée des acquisitions de petites entreprises en démarrage. Elle a notamment mis la main, récemment, sur Voysis, une entreprise irlandaise se spécialisant dans la reconnaissance vocale et sur NextVR, une entreprise californienne qui travaille sur l'enregistrement d'événements sportifs et de concerts pour les transmettre en réalité virtuelle.