/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: le ministre de la Santé veut faire mieux que l’Ontario

Coup d'oeil sur cet article

Le ministre de la Santé et des Services sociaux demande un effort collectif aux Québécois «pour faire mieux que l’Ontario» en ce qui concerne les nouveaux cas de coronavirus.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

• À lire aussi: COVID-19: 123 nouveaux cas et 2 décès supplémentaires au Québec

Avec 123 cas supplémentaires qui s’ajoutent à son bilan ce lundi, le Québec est toujours plus touché que son voisin de l’ouest, qui en déclarait 116 hier. «Je pense qu’on peut faire mieux que l’Ontario», a dit Christian Dubé pendant la conférence de presse.

«Lorsqu’on va rentrer dans une deuxième vague, on voudrait que le nombre de cas actifs soit le plus bas possible», a-t-il poursuivi.

Le ministre a invité les Québécois à se faire dépister «au moindre doute», entre autres au retour des vacances ou après une fête privée qui n’aurait pas respecté les règles.

«Le dépistage est l’une des armes les plus puissantes contre le virus», a-t-il rappelé.

Dans les dernières semaines, le nombre de tests de dépistage a dépassé les 17 000 à plusieurs reprises, ce dont il se félicite. Le port du masque est aussi devenu «une norme sociale» pour les Québécois, selon lui.

La situation épidémiologique est «sous contrôle, mais demeure fragile», a de son côté précisé le Dr Arruda.

Les principales éclosions des dernières semaines sont survenues dans des camps de jour, des rassemblements privés et chez des travailleurs étrangers, a-t-il précisé.

Devant cette situation, le ministre de la Santé a rappelé que la limite de participants à des rassemblements privés demeure fixée à 10 personnes. «Il n’y a aucun changement qu’on est prêt à faire là-dessus, c’est trop important», a-t-il martelé.

Plainte à la SQ   

Le Dr Horacio Arruda a accepté de revenir sur la diffusion par un internaute de son adresse personnelle sur les réseaux sociaux.

«Qu’on s’attaque à moi, ça va. Qu’on s’attaque à ma famille, ça ne va pas», a-t-il déclaré.

Le directeur national de santé publique a porté plainte à la Sûreté du Québec dans cette affaire. 

À VOIR AUSSI         

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com