/news/society
Navigation

Publication imminente d'un rapport sur le racisme systémique au Musée canadien pour les droits de la personne

Publication imminente d'un rapport sur le racisme systémique au Musée canadien pour les droits de la personne
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

WINNIPEG - Le Musée canadien pour les droits de la personne, au Manitoba, s’apprête à dévoiler un rapport préliminaire sur la présence de racisme systémique et de discrimination au sein de son établissement. 

• À lire aussi: Sylvain Gaudreault et l’immigration

• À lire aussi: Un drapeau pour les anglos?

Sur le site web de l’établissement de Winnipeg, on peut voir que les portes du musée seront fermées aux visiteurs mercredi et jeudi. Celui-ci a prévu rendre public jeudi un document détaillant les résultats de la première phase d’un examen indépendant sur le racisme systémique.

L’exercice a été lancé à la fin juin, après que des employés et d'anciens employés eurent raconté avoir vécu des situations de discrimination et de racisme systémique en milieu de travail. Ceux-ci sont appelés à contribuer à l’examen externe mené par la médiatrice et avocate Laurelle Harris.

La première phase de l’examen, dont le rapport doit être dévoilé, visait à «étudier les préoccupations particulières soulevées par d’anciens et d’actuels membres du personnel et à analyser la réponse de la direction face à ces préoccupations», peut-on lire sur le site web du musée établi à Winnipeg.

Selon l’échéancier prévu, le conseil d’administration a déjà reçu copie du rapport préliminaire, en date de vendredi dernier. Le document devait inclure des recommandations à court terme.

Les ex-membres du personnel ainsi que les bénévoles et les employés actuels du musée ont jusqu’au 15 août pour communiquer leurs observations en vue de la deuxième étape de l’examen. Cette phase aura pour but d’établir un plan d’action à long terme.