/sports/racing
Navigation

Six courses à huis clos, et uniquement en Ontario

La série canadienne NASCAR Pinty’s ne sera toutefois pas télédiffusée en direct

Louis-Philippe Dumoulin et Jean-François Dumoulin
Photo d'archives, Andréanne Lemire Louis-Philippe Dumoulin, vainqueur au Grand Prix de Trois-Rivières l’an dernier, participera aux six épreuves du calendrier révisé de la série NASCAR Pinty’s.

Coup d'oeil sur cet article

Comme les lecteurs du Journal l’ont appris le 21 juillet, la reprise de la série NASCAR Pinty’s, dont 12 des 13 courses inscrites au calendrier initial avaient été annulées en raison de la pandémie, se tiendra exclusivement en Ontario.

Les dirigeants de la série ont annoncé mardi que les pilotes disputeront trois programmes doubles sur les circuits ovales de Sunset (15 août), Flamboro Downs (29 août) et Jukasa (12 septembre). 

Les épreuves seront toutes disputées sans spectateurs. Aucun champion ne sera couronné à l’issue des six étapes. 

Quelle farce...

Les réseaux TSN et RDS, détenteurs des droits télé, ne diffuseront malheureusement pas les courses en direct. C’est une grande déception autant pour les pilotes que pour leurs commanditaires et les amateurs.

La série canadienne rate ainsi une belle occasion de se remettre sur la carte et de profiter d’une belle visibilité après plusieurs mois d’absence. Une farce que de les diffuser en différé des semaines plus tard...

Si le circuit de Jukasa était déjà inscrit au calendrier de la série en 2020, celui de Flamboro Downs y fera sa première apparition, alors que la NASCAR Pinty’s avait fait escale à Sunset en 2015 et 2016. 

C’est la première fois depuis la saison inaugurale de la série en 2007 qu’aucune escale ne se fera dans la Belle Province. Les trois courses qui étaient programmées avant la COVID, à Vallée-Jonction (27 juin), à Trois-Rivières (9 août) et à Mirabel (12 septembre), ont été reportées à l’an prochain.

Pas de qualifications

Pour les deux courses à Sunset, un tracé d’un tiers de mille situé à Innisfil, à environ 85 kilomètres au nord de Toronto, il n’y aura aucune séance de qualifications, mais une période d’essais libres d’une heure en début d’après-midi.

Le coup d’envoi de la première épreuve sera donné à 16 h 15. 

Les positions de départ seront déterminées par un tirage au sort selon les points accumulés par les propriétaires d’écuries en 2019. La deuxième doit s’amorcer vers 17 h 35. Un autre tirage, selon le résultat de la première course, permettra de former la grille de départ. 

Les deux autres circuits n’ont pas encore divulgué leur horaire respectif.

L’affaire des... Québécois

Trois pilotes québécois ont été titrés dans la série NASCAR Pinty’s au cours des récentes années. Il s’agit d’Alex Labbé (2017), de Louis-Philippe Dumoulin (2018) et d’Andrew Ranger (2019). 

Ce dernier, trois fois champion, ne sera pas de la partie cette année, quand il a appris, en mars, qu’il ne pouvait plus compter sur l’appui financier de son commanditaire MOPAR, filiale du groupe Fiat-Chrysler.

Outre Dumoulin, d’autres ténors québécois, dont Alexandre Tagliani, Kevin Lacroix et Marc-Antoine Camirand, ont confirmé leur participation aux six courses en 2020.